• L’effet des smartphones sur nos jeunes est plus qu’effrayant


    Personne, je pense, n’avait anticipé la catastrophe historique provoquée par les smartphones.

    La psychologue américaine Jean M. Twenge étudie depuis vingt-cinq ans le comportement social et affectif des jeunes. Elle a observé ces dernières années un séisme.

    Dans un article intitulé « Les smartphones ont-ils détruit une génération [1] ? », elle explique que tout a changé à partir de 2012.

    Cette année-là, plus d’un ado sur deux était équipé d’un smartphone. Aujourd’hui, c’est quatre sur cinq.

    Durant cette période, les évolutions suivantes se sont produites. Elles concernent toutes les classes de la population, riches ou pauvres :

    • les symptômes dépressifs se sont accrus de 50 % chez les filles et de 21 % chez les garçons, de 2012 à 2015 ;
    • le nombre de filles qui se sont suicidées a triplé entre 2007 à 2015, et celui des garçons doublé ;
    • le nombre de jeunes qui voient des amis tous les jours a baissé de 40 % entre 2000 et 2015 ;
    • actuellement, les jeunes de 16 ans sortent moins que ne le faisaient ceux de 12 ans en 2009. Ils sont en train de cesser progressivement de sortir et de se socialiser dans les parcs, squares, etc., et restent seuls chez eux avec leur smartphone ;
    • en 2015, seuls 56 % des élèves de terminale sont « sortis » avec quelqu’un, contre 85 % des jeunes dix ans plus tôt, un chiffre qui était stable depuis les années 1960 ;
    • le nombre d’enfants qui manquent de sommeil a augmenté de 57 % entre 1991 et 2015 ;
    • aux États-Unis, où l’obtention du permis de conduire était le rêve de tous les jeunes autrefois, le passeport pour la liberté, on observe un désintérêt massif des adolescents, qui préfèrent rester dans leur chambre sur leur smartphone et se faire conduire par leurs parents ;
    • concernant la consommation d’alcool, les rencontres amoureuses, les adolescents se comportent comme nous le faisions à 15 ans, et ceux de 15 ans comme nous le faisions à 13 ;
    • s’ils sortent moins souvent, les rares fois où ils le font sont abondamment communiquées sur Snapchat, Instagram ou Facebook. Ceux qui ne sont pas invités se sentent donc cruellement exclus : le nombre de jeunes filles se sentant rejetées et isolées a augmenté de 48 % de 2010 à 2015 et le nombre de garçons de 27 %.

     

    « J’essaye de leur parler et ils ne me regardent pas. Ils regardent leur smartphone. »

    Lorsqu’ils se confrontent malgré tout aux enfants de leur âge, leur manière d’interagir est profondément dégradée.

    En effet, bien que physiquement ensemble, cela n’interrompt nullement le fonctionnement des smartphones.

    « J’essaye de leur parler de quelque chose, et ils ne me regardent pas droit dans les yeux. Ils regardent leur téléphone ou leur Apple Watch », témoigne une jeune fille dans l’article cité ci-dessus.

    • « Et qu’est-ce que ça te fait, quand tu essayes de parler à quelqu’un en face-à-face et qu’il ne te regarde pas ? », lui demande la psychologue.
    • « Cela me fait mal. Mal. Je sais que la génération de mes parents ne faisait pas ça. Je peux être en train de parler de quelque chose de super-important pour moi, et ils ne m’écoutent même pas. »

    Oui, on imagine que ça fait mal, en effet… 

    Piégé par mon smartphone

    En ce qui me concerne, j’ai tenu sans téléphone mobile jusqu’à il y a quelques mois. Pendant longtemps, je me suis débrouillé avec des « télécartes ».

    Mais les cabines publiques ont peu à peu été supprimées. En cas d’urgence, j’étais obligé d’emprunter le téléphone des gens. Mais avec le smartphone, ils sont devenus de plus en plus réticents à cause de toutes les informations personnelles ; trop dangereux de laisser ça entre les mains d’un inconnu, aussi sympathique soit-il.

    Mais c’est ma banque qui a eu raison de mes résistances.

    Comment ma banque m’a vaincu

    Au mois de février, ma banque m’a envoyé un courrier m’expliquant que tous les clients devaient désormais utiliser leur smartphone pour « scanner » un code apparaissant sur l’écran pour accéder à leur compte...

    Penaud, j’ai acheté un smartphone. J’étais décidé à ne m’en servir que pour la banque mais, bien sûr, très rapidement j’ai passé mes premiers appels et il s’est mis à sonner en retour…

    La chute

    En juillet, je m’en servais, pour la première fois, connecté à ma voiture. En août, ma fille m’installa Whatsapp, et m’inscrivit au groupe de la famille, ce qui me valut de sentir des vibrations toutes les cinq minutes, et voir apparaître toutes sortes de « notifications » sur l’écran que ma curiosité avait le plus grand mal à ignorer…

    Peu à peu, ma vie a basculé.

    Il y a dix jours, je me suis retrouvé pour la première fois à me promener dans la rue en « textant ».

    J’ai alors levé le nez autour de moi. Je ne regardais plus le ciel bleu. Je n’entendais plus les oiseaux chanter. Je ne souriais plus aux passants (ni aux passantes…). J’étais dans la prison psychique de mes messageries et je me suis rendu compte que la plupart des gens autour de moi étaient… pareils.

    Le patron d’Apple avait interdit l’iPhone à ses enfants

    Ce matin, un article explique que le grand Steve Jobs, patron d’Apple, avait interdit le smartphone à ses enfants [2].

    De même pour Bill Gates, fondateur de Microsoft, qui ne voulait pas d’ordinateur chez lui.

    Y avait-il quelque part un problème que ces « génies de l’informatique » avaient remarqué et dont leurs clients ne s’étaient pas aperçus ?

    « Je vous parle d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître… »

    Les gens sont en train d’oublier combien la vie était douce avant ces engins. Moi je m’en souviens, je vivais ainsi il y a quelques mois encore.

    Je montais dans ma voiture, ou dans le train, et je partais réellement.

    Je ne poursuivais pas la conversation avec les gens que je venais de quitter. Les séparations étaient plus dures, mais les retrouvailles étaient aussi beaucoup plus intenses.

    En voyage, je lisais. Dans ma voiture, je rêvais. J’écoutais de la musique sans jamais être interrompu par un brutal appel téléphonique.

    Quand j’arrivais chez des amis, j’étais présent, je ne poursuivais pas des échanges parallèles avec des collègues ou d’autres personnes à des centaines de kilomètres de moi. C’était plus agréable pour tout le monde.

    En réunion, au travail, je me concentrais uniquement sur les problèmes discutés autour de la table. Je n’avais pas le choix. Impossible de m’évader en appuyant sur un écran pour recevoir des nouvelles de ma famille ou de mes amis, ou encore pour traiter les questions liées à d’autres collègues, autre part.

    Je comprends bien l’aspect excitant de ces machines. Vous êtes tout le temps stimulé. Vous vous sentez important. Vous avez l’impression d’être dans le coup, de mener une vie trépidante. Vous êtes enivré. Le grand frisson de la vie moderne, connectée, toujours en mouvement.

    Vous recevez de délicieuses décharges d’adrénaline chaque fois que ça bipe, que ça buzze, que ça sonne.

    Mais si vous regardez les choses en face, vous risquez aussi beaucoup plus de devenir un zombie dépressif.

    Alors, cette fois, c’est décidé : je laisse mon smartphone à la maison ! Une fois par mois, je consulterai mes comptes, et ce sera tout.

    Je brise mes chaînes. Je retourne dans le monde normal. Je dis stop à la dépression, aux insomnies, aux idées suicidaires. Adieu, mon smartphone !

    À votre santé !

    JM Dupuis

    Sante Nature Innovation

     

     
    Sources de cette lettre :
    [1]https://www.theatlantic.com/magazine/archive/2017/09/has-the-smartphone-destroyed-a-generation/534198/?utm_source=atlfb
    [2]http://www.independent.co.uk/life-style/gadgets-and-tech/bill-gates-and-steve-jobs-raised-their-kids-tech-free-and-it-shouldve-been-a-red-flag-a8017136.html
     
     
    Facebook : un grave danger pour le cerveau des enfants selon l’un des créateurs

    Facebook : un grave danger pour le cerveau des enfants selon l’un des créateurs

    Facebook pourrait représenter un grave danger pour le cerveau des enfants selon l’un de ses tout premiers investisseurs, Sean Parker. Selon lui, le réseau social a été volontairement créé de manière à être le plus addictif possible, et les conséquences sur la psychologie des plus jeunes pourraient être potentiellement désastreuses. Hélas, il est trop tard pour faire marche arrière…
     
    Avec 2 milliards d’utilisateurs Facebook est l’un des réseaux sociaux les plus populaires du monde.
     
    Malgré l’interdiction officielle du réseau social aux moins de 13 ans, on compte beaucoup d’enfants parmi ces nombreux usagers. Dans le cadre d’une conférence organisée par Axios à Philadelphie, l’un des premiers investisseurs de l’entreprise, le milliardaire Sean Parker, vient de faire part de son inquiétude concernant les effets du réseau social sur le cerveau en développement des plus jeunes.
     
    Selon lui, « Dieu seul sait quel est l’effet de Facebook sur le cerveau de nos enfants ». D’après ses propres dires, les créateurs du réseau social dont il fait partie au même titre que Mark Zuckerberg savaient pertinemment dès le départ qu’ils avaient créé une plateforme extrêmement addictive. Mais ils l’ont fait quand même. Leur objectif premier était même de trouver un moyen de « consommer autant de temps et d’attention que possible » auprès des utilisateurs.
     
    Facebook : Sean Parker regrette d’avoir contribué à créer un monstre
     
    Comme l’explique Parker, Facebook exploite des vulnérabilités du cerveau humain et de la psychologie. Les utilisateurs se sentent récompensés lorsqu’ils obtiennent des likes ou des commentaires sur leurs publications, et sont donc incités à poster de plus en plus. Ainsi, l’effet du réseau social sur le mental est comparable à celui de la malbouffe sur le corps. L’utilisateur reçoit une satisfaction immédiate sur le moment lorsque ses publications font réagir ses amis, mais il n’est jamais rassasié et les conséquences sur le long terme peuvent être néfastes. Cette déclaration peut notamment faire écho aux suicides en direct sur Facebook Live.
     
    Ainsi, même si une grande partie de sa fortune provient de son investissement dans Facebook, et même s’il continue à utiliser les réseaux sociaux de façon active, Sean Parker admet regretter sa création et se considère désormais comme un « objecteur de conscience ». Selon lui, les créateurs de Facebook n’auraient pas imaginé que la plateforme rassemblerait un jour 2 milliards de personnes. Avec une telle quantité d’utilisateurs, les conséquences prennent une tout autre envergure. Il y a quelques jours, le PDG d’Apple accusait aussi Facebook de servir à nous manipuler. Pensez-vous que les réseaux sociaux sont dangereux pour la santé humaine ?
     
     
     
     
     

    Sean Parker, ex-president de Facebook. Theo Wargo/Getty Images for Global Citizen

    L'ex-président de Facebook, Sean Parker, vide son sac sur Mark Zuckerberg et admet qu'il a aidé à construire un monstre

     
     
    .

    votre commentaire
  •  

     

     

    Pourquoi ce n’est pas contre les marionnettes du gouvernement

    qu’il faut manifester, mais contre les traités européens

    qui en tirent les ficelles.

     

    NB Mon opinion :

     

    Je soutiens toujours les manifestations contre macron, mais en craignant qu'elles soient inutiles, surtout avec un tyran implacable comme ce Président. Déjà, pourquoi ont-elles lieu quand les gens travaillent ? Le samedi, par exemple, il y aurait plus de monde. Mais surtout, en effet, il est dommage qu'on ne manifeste pas D'ABORD  contre la dictature européenne, source de nos principaux maux ! eva R-sistons (chantal dupille)

     

    .

     

    ;


    votre commentaire
  • 713143icelandprotest.jpg

    Islande : le peuple a fait démissionner un gouvernement, nationaliser les banques et annuler la dette!

    Publié par Le Nouveau Paradigme sur 3 Mars 2016, 09:14am

    Catégories : #Economie-politique

     

    Nouvelle constitution en Islande : la conspiration du silence... 

    L'Islande a terminé l’année 2011 avec une croissance économique de 2,1% et devrait, selon les prévisions de la Commission européenne, atteindre le taux de 2,7% en 2013 grâce principalement à la création de nouveaux emplois. 

    L'Islande est le seul pays européen qui a rejeté par référendum le sauvetage des banques privées, laissant s’effondrer certaines d’entre elles et jugeant de nombreux banquiers pour leurs crimes financiers mais curieusement les médias français et européens n’en parlent pas ou très peu…

    Il n’y a pas de censure officiellement dans les médias presse, radio ou télé mais les journalistes et experts de tous bords, si prompts à parler de ce qui se passe en Egypte, en Lybie ou en Syrie, ne disent absolument rien sur ce qui se passe en Islande. En a-t-on parlé dans les nombreux débats politiques en vue de l’élection présidentielle ? A-t-on vu des images à la TV ? Bien sûr que non car les citoyens européens pourraient avoir la mauvaise idée de s'en inspirer...

    En Islande, le peuple a fait démissionner un gouvernement au grand complet. Les principales banques ont été nationalisées et il a été décidé de ne pas payer la dette qu’elles avaient contractée auprès de banques en Grande Bretagne et en Hollande, dette générée par leur mauvaise politique financière.

    - 2008 : Les banques Glitnir, Landsbankinn et Kaupthing sont nationalisées pour éviter leur faillite plutôt que d’injecter inconditionnellement des capitaux publics, comme en Espagne ou dans les autres pays européens. L’ensemble des dettes de l’Islande égale alors 9 fois son PIB. La monnaie s’effondre et la bourse suspend ses activités après une baisse de 76%.

    - 2009 : Le FMI, comme à son habitude, exige, en échange de mesures dites "d’ ajustement" des coupures dans les dépenses sociales qui provoquent la colère de la population, la chute du gouvernement et la convocation d’élections anticipées.

    La gauche remporte la majorité absolue, provoquant l’effondrement du Parti de l’Indépendance, un parti conservateur qui était traditionnellement la force dominante dans le pays et qui ne conserve que 23,7% des voix. Johanna Siguroardottir est choisi pour diriger le gouvernement réunissant des sociaux-démocrates et les écologistes de gauche.

    islande_3-copie-1.jpg

    La situation économique désastreuse du pays persiste. Par le biais d’une loi, il est proposé à la Grande Bretagne et à la Hollande le remboursement de la dette et un paiement de 3.500 millions d’euros, montant devant être payé mensuellement par toutes les familles islandaises pendant 15 ans à un taux d’intérêt de 5%. Mais le peuple descend à nouveau dans la rue et demande que la loi soit soumise à référendum.

    - Janvier 2010 : Le Président refuse de ratifier cette loi et annonce qu’il y aura une consultation populaire.

    - Mars 2010 : Le référendum a lieu et le Non au paiement de la dette l’emporte par 93% des voix.

    Pendant ce temps, le gouvernement essaie de régler juridiquement les responsabilités de la crise. Les détentions de plusieurs banquiers et cadres supérieurs commencent.

    Interpol lance une enquête et tous les banquiers impliqués quittent le pays. Dans ce contexte de crise, une assemblée est élue pour rédiger une nouvelle Constitution en vue de se substituer à l’actuelle qui est une simple copie de la constitution danoise.

    Pour ce faire, on a recours directement au peuple souverain qui élit 25 citoyens sans filiation politique parmi les 522 qui se présentent aux candidatures (condition : être majeur et avoir recueilli le soutien d’au moins 30 personnes).

    - Septembre 2010 : L'ancien Premier ministre Geir Haarde est poursuivi pour négligence dans la gestion de la crise. Interpol émet également un mandat d’arrêt international contre l’ancien président de Sigurdur Einarsson.

    - Février 2011 : L’assemblée constituante commence ses travaux afin de présenter, en partant des avis collectés dans les diverses assemblées qui ont eu lieu dans tout le pays, un projet de Grande Charte.

    - Mars 2011 : Suite à quelques critiques concernant la faible participation (36%) pour nommer les membres de l’assemblée constituante, le Premier ministre, en accord avec les chefs des principaux partis représentés au Parlement, met sur pied un comité consultatif pour poursuivre la révision de la constitution. Ce dernier propose au Parlement de nommer un « Conseil constitutionnel » constitué des 25 membres de l’Assemblée constitutionnelle dissoute.

    - Avril 2011 : Les citoyens disent de nouveau Non à un second référendum sur le paiement de la dette, après que le président islandais Olafur Ragnar Grimsson ait refusé de contre-signer la loi du 16 février 2011 (connue sous le nom de « troisième loi Icesave »). Le nouveau gouvernement de centre-gauche assurait en effet que le nouvel accord Icesave avait été mieux négocié que le précédent mais la population islandaise maintient son refus d'être mise à contribution pour la faillite de banques jugées irresponsables.

    - Juillet 2011 : Sur la base des rapports du Comité constitutionnel et du Forum national (citoyens), le Conseil constitutionnel adopte à l’unanimité un projet de constitution qui est remis au Parlement le 27 juillet. Ce dernier, chargé d’amender le projet, s’est attelé à cette tâche à l’automne 2011 et les débats se poursuivent toujours.

    Les principales propositions de la nouvelle Constitution

    Sur un total de 114 articles et de 9 chapitres, on peut noter en particulier :

    - Article 15  : Droit à l’information. Les informations et documents détenus par les autorités publiques devraient être disponibles sans exception et l’accès au public à tous ces documents devrait être garanti par la loi.

    - Article 63 : Création d’un Comité de contrôle de la responsabilité du Gouvernement. Une enquête sur les mesures et décisions du Gouvernement peut être demandée par 1/3 des membres d’Althingi (parlement islandais).

    - Article 65  : Droit à la consultation directe. 10% des votants peuvent demander un référendum national sur les lois votées par Althingi.

    - Article 66 : Possibilité d’interpellation directe d’Althingi. 2% des électeurs peuvent soumettre une question au Parlement et un projet de loi peut y être déposé s’il est soutenu par 10% des électeurs.

    - Article 90 : Formation du Cabinet. Le Premier ministre est nommé par le Parlement.

    - Article 99  : Indépendance des tribunaux. L’indépendance des tribunaux doit être garantie par la loi.

    - Article 105 : Autonomie des collectivités territoriales. Les sources de revenus des collectivités territoriales doivent être garanties par la loi, tout comme leur droit de déterminer l’utilisation de ces ressources.

    La nouvelle constitution devrait être soumise à un référendum, avant le vote par le Parlement. Il devrait avoir lieu le 30 juin en même temps que l’élection présidentielle ou à l’automne.

    L'Islande n’est certes qu’un petit pays de 320 000 habitants mais elle donne cependant une belle leçon de démocratie aux grands États de l’Europe et du monde. Songeons par exemple qu’en France, la réforme constitutionnelle de 2008 a été entièrement rédigée à l’Élysée et que les parlementaires ne l’ont adoptée qu’à deux voix près après avoir été soumis pendant des semaines à des pressions intolérables de la part du chef de l’État…    

    Source: http://reformeraujourdhui.blogspot.fr

    Photo: blog.islande-info.com 

    http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/2016/03/islande-le-peuple-a-fait-demissionner-un-gouvernement-nationaliser-les-banques-et-annuler-la-dette.html

     


    votre commentaire
  •  

    https://www.facebook.com/alain.beteille.11?fref=jewel

    .

     Demos Kratos a ajouté une vidéo : Le libéralisme des riches. 

     

    Henri Guillemin nous explique très bien

    ce que veut dire "libéralisme"

    dans la tête d'Emmanuel Macron

    et des politiciens qui l'ont précédé.

    .

     


    votre commentaire
  •  

    Hillary Clinton exige que Trump retire cette vidéo

    Hillary Clinton exige que Trump retire cette vidéo

    Trump révèle Hillary comme jamais auparavant

    On est loin des diatribes qu’on lui a attribuées

    tout au long de la campagne. Le mensonge par

    omission est encore plus grave que le mensonge

    grossier.

    Écoutons plutôt. Byblos

      .

     


    2 commentaires
  • ,

    Attentat de Nice - Réveillez-Vous ! (vidéo) + L'enfer niçois

     

    Ajoutée le 15 juil. 2016


    Le but de l'horrible attentat commis hier à Nice est de diviser la société française. Le peuple français va-t-il succomber à cette manipulation ? Qui est vraiment responsable de ce nouvel assassinat de masse commis sur des citoyens français ordinaires ? Ce citoyen français, au moins, semble comprendre la vérité :

    The goal of the terrible terror attack in Nice on July 14th was to divide French society between Muslims and non-Muslims. But who is really responsible for the new mass killing of ordinary French citizens? One Frenchman, at least, seems to understand the truth.

    See author's channel here

    https://www.youtube.com/channel/UC6UA...

    ..ù*

     

    Qu'en pense l'humoriste Dieudonné ?

    L'enfer niçois

     

     

     


    votre commentaire
  • ,,

    23 juil. 2016

    Le rêve américain est un excellent film d’animation de 30 minutes qui vous explique très simplement comment le cartel bancaire a réussi a duper les peuples, et imposer un système qui est a l’origine de tout les problèmes que nous rencontrons actuellement.


    votre commentaire
  • Ravagé par l’ecstasy, un jeune Australien raconte… et prévient

    Ravagé par l’ecstasy, un jeune Australien raconte… et prévient

     

    Tremblant et bégayant, Jordy Hurdes raconte comment l’ecstasy a changé sa vie. Des mots simples mais plus efficaces que n’importe quelle leçon de morale !

    Dans un monde où la drogue est partout, difficile pour un jeune de ne pas succomber à la tentation ne serait-ce qu’une seule fois. Seulement voilà, il suffit parfois d’une prise unique pour que l’expérience tourne au cauchemar. Alors, comment faire pour éviter ça ? Jordy Hurdes a un début de réponse.

    Dire à un ado que « la drogue c’est pas bien », en général, ça ne sert à rien. Tous les parents ont essayé, la police a essayé, la justice a essayé mais, le plus souvent, ça n’a jamais aucun effet. Si un môme n’est pas lui-même convaincu que consommer de la drogue l’exposerait à des risques qu’il n’a pas envie de prendre, alors c’est peine perdue.

    En revanche, si le message est délivré par un autre jeune qui a lui-même connu les ravages des stupéfiants, alors là, oui, ça peut marcher.

    12243199_10153278948552759_8903814279988637340_n

    Voyez par exemple cette vidéo posté par Jordy Hurdes. Ce jeune Australien de 21 ans était encore il y a peu un habitué des fêtes sous ecstasy. Seulement voilà, un jour, il a pris le cachet de trop et son corps a bien failli ne pas s’en remettre…

    Le voici racontant sa terrible expérience dans une courte vidéo. On y voit un jeune homme tremblant de tout son corps, pris par un bégaiement nouveau et soucieux de convaincre les jeunes de ne pas faire la même erreur que lui.

    C’est glaçant… mais efficace :

    C’est simple, ça ne situe pas le débat sur le plan de la morale, c’est direct et ça dit juste: « voilà, si vous prenez des extas, vous pourriez finir comme moi. » Le genre de petit témoignage sans doute plus percutant que la plupart des discours.

    Bravo et à Jordy Hurdes d’avoir fait cette vidéo. Penser aux autres quand on est soi-même au plus bas, c’est remarquable. Et en plus, dans ce cas précis, ça peut carrément être utile !

    Axel Leclercq

    source: http://positivr.fr/ecstasy-drogue-jordy-hurdes-video-australie/

    http://reseauinternational.net/ravage-par-lecstasy-un-jeune-australien-raconte-et-previent/

     

     


    votre commentaire
  • ,

    Cinq réflexions sur le Front National (suite)Cinq réflexions sur le Front National (suite)

     

    Troisième partie

    3- Le programme économique et social du FN.

    Nous avons souligné plus haut la double composante du FN. A la lumière de cette distinction, il devient simple d’analyser son discours, et l’ambiguïté de son programme.

    3.1 Le FN et l’Etat

    Dans sa dernière vitrine, le FN fait l’apologie d’« …un État fort et stratège qui aiguillonne notre pays vers l’innovation, la prospérité et assure son rayonnement …»

    Mais, camouflés derrière cette posture électoraliste, les dangers que représente le  programme du  FN pour une véritable République Sociale apparaissent clairement. Car il s’agit uniquement de renforcer les services de police et l’armée, de réduire le rôle de la justice à sa fonction répressive et de mettre les fonctionnaires aux ordres. Jamais le FN ne propose de solutions pour répondre aux besoins sociaux sauf quand il désigne – de façon obsessionnelle – l’étranger comme le responsable de tous nos maux. Dans une perspective républicaine et sociale, renforcer l’État n’a de sens que dans le cadre strict de la séparation des pouvoirs et au service de la démocratie citoyenne. Mais pour le FN c’est simplement l’occasion de neutraliser tous les contre-pouvoirs, notamment ceux qui se sont construits à travers la décentralisation. À cet égard les déclarations de Mme le Pen, contre « …la fuite en avant des collectivités locales …» sont significatives : elle ne cesse de fustiger leurs dépenses qu'elle juge excessives et déplore un nombre pléthorique de personnels.

    3.2 Le FN, la dette et l’euro.

    Concernant la dette publique de notre pays, le FN reprend aussi quelques revendications qui semblent partagées par l’électorat populaire : la restauration de la banque de France dans ses prérogatives monétaires et l’abrogation de la loi de 1973 qui interdit à l’État d’emprunter à cette même banque de France, ainsi que la sortie « concertée » de l’euro.

    Mais ces outils de politique nationale n’ont d’intérêt que s’ils sont mis au service du salariat des classes populaires. Et sur ce chapitre c’est le néant. Rien n’est dit sur la nécessité de l’annulation des plans d’austérité qui resteraient en place pour le plus grand profit des marchés financiers. Rien n’est dit sur le nécessaire défaut partiel de cette dette illégitime et sur sa restructuration. Rien n’est dit sur l’impérieuse nécessité de démanteler les marchés financiers, de supprimer le marché obligataire spéculatif et de procéder à la nationalisation du secteur bancaire. Il s’agit donc bien de faire miroiter des outils politiques mais en se gardant bien de menacer la moindre part des intérêts des classes dirigeantes appuyés sur l’ordre néo-libéral. La réalité est que le FN ne veut pas annuler la dette et qu’il souhaite rembourser les marchés financiers et les spéculateurs. En toute logique républicaine, la création monétaire de 100 milliards d’euros par an évoquée par le FN devrait être dévolue aux investissements d’avenir de la France : les logements, les écoles, les services publics, les infrastructures, la recherche et le développement . Or, Madame le Pen propose de les donner aux marchés financiers qui depuis plus de vingt ans spéculent et s’enrichissent sur l’endettement public !

    Concernant l’euro, on trouve la même ambiguïté dans le discours frontiste. Sur le site du FN on peut lire que  la sortie de l’euro « …doit se préparer avec nos partenaires européens. Le couple franco-allemand doit jouer ce rôle moteur dans cette concertation et cet arrêt programmé de l’expérience de l’euro. .. Bien préparée, concertée avec les autres nations européennes, la fin ordonnée de l’euro est la condition de la renaissance économique de la France »  On voit ici, dans cette présentation, que les cadres du FN mentent  aux Français en pariant que d’autres pays accepteront de sortir de l’euro à brève échéance. Aucun gouvernement en effet n’a émis et soutenu sérieusement cette éventualité et l’épisode de la crise grecque a démontré au contraire l’acharnement coupable avec lequel les institutions européennes ont défendu cette monnaie, n’hésitant pas pour cela à plonger tout un pays dans une crise économique en passe de se transformer en véritable crise humanitaire. Ici encore, derrière la vitrine d’une préoccupation sociale se cache le futur renoncement devant les intérêts oligarchiques. Car la seule perspective crédible pour redonner à la France sa souveraineté monétaire est le scénario d’une sortie - certes solidement préparée sur le plan technique et politique  pour éviter des peurs qui ne manqueront pas d’être entretenues par l’ordre dominant - mais une sortie  rapide et unilatérale.

    3.3 Le FN et la protection sociale

    En cette matière, Mme Le Pen attrape dans sa campagne tout ce qui peut lui ramener des électeurs ! Aussi elle a copié une grande partie des revendications syndicales ainsi que des éléments du programme du Front de Gauche ou d’une association comme ATTAC. Son programme est donc un vrai feu d’artifice dans lequel on augmente les salaires, les budgets de la défense et de la justice, mais aussi les retraites et les remboursements des soins…le tout devant être financé par des droits de douane et des économies sur l’immigration qu'elle chiffre à 60 milliards d’euros. Tout ceci n’est pas sérieux. Selon une étude réalisée par le ministère des affaires sociales en 2010, l’immigration est loin d’être une source de déficit pour les comptes publics. En 2009 les immigrés ont reçu de l’État environ 50 milliards d’euros (retraites, R.S.A., allocations sociales, santé…) et, dans le même temps, ont contribué aux ressources publiques (Impôt sur le revenu, impôts sur la consommation, cotisations sociales, etc.) pour environ 60 milliards d’euros. Le solde était donc positif de plus de 10 milliards d’euros.

    On a vu récemment Pierre Gattaz, le patron du MEDEF, exprimer ses craintes en comparant le programme du F.N à celui de l’union de la gauche de 1981. Mais dans le même temps, il y avait une quarantaine de patrons sur la liste de Mlle Marechal-le Pen et le président du groupe Michelin s’entretenait paisiblement avec le premier de la liste FN de la région Auvergne-Rhône-Alpes… La réalité est que le FN, aujourd’hui comme hier, est un allié permanent du grand patronat et s’aligne sur ses positions. Ainsi le FN prône l’allégement des cotisations sociales et pour les retraites le renvoi de la prise en compte de la pénibilité à des négociations, branche par branche, qui ouvre la voie à de fortes inégalités entre secteurs d’activité. Le programme du FN c’est aussi la précarisation générale du travail, la privation de cantine scolaire pour les enfants de chômeurs, le refus de la construction de HLM et l’abolition de la loi SRU*, le refus de la hausse du smic, le refus de l’encadrement des loyers etc…Évidemment, de la part du FN, c’est le silence absolu sur l’explosion des profits spéculatifs et des dividendes qui sont la véritable cause des déficits de la Sécurité Sociale. Pour ceux qui auraient encore des illusions rappelons ici le commentaire de Mme le Pen lors du mouvement contre la réforme des retraites en 2010 : « …Les syndicats jettent la France dans le chaos… La tolérance zéro doit s’appliquer à tous ces émeutiers …».

    3.4 Le FN et les femmes

    Animé d’une subite préoccupation familiale, le FN veut  instituer un revenu parental à partir du 2ème enfant. Il ne s’agit évidemment pas d’une mesure protectrice pour le droit de femmes mais d’une incitation au retour au foyer pour les mères. Cette régression sociale est à mettre en parallèle avec d’autres mesures préconisées par le FN et qui rappellent les relents nauséabonds de l’esprit de Vichy « Travail – Famille - Patrie ». Ainsi le FN avant de se rétracter très récemment  par pur souci électoraliste, avait déclaré la guerre au planning familial, proposé de remettre en cause le droit à l’avortement et  fait du déremboursement de l’I.V.G. un axe de campagne.

     

    Note :  La loi SRU impose notamment aux communes un minimum de 20% de logements sociaux.


    votre commentaire
  •  


    TF1 1977 Mourousi parle du Bilderberg por Bonzou

     

    Une vidéo qui prouve que la liberté d'expression n'a fait que reculer depuis 40 ans en France. Pendant 40 ans, aucun média n'a fait allusion à ce gouvernement mondial secret qui place ses pions sur l'échiquier politique mondial, comprenez les présidents des nations et des organismes internationaux, pour promouvoir le libéralisme financier anglo-saxon, comprenez la politique par et pour les riches. Tous ceux qui trahissent les peuples passent d'abord par ce nid de vipères. BZN

    https://www.dailymotion.com/video/x285yg2_tf1-1977-mourousi-parle-du-bilderberg_news

    Bilderberg, c'est quoi ? Jadis, les médias en parlaient..

     


    votre commentaire
  • ,

    Quand Michel Rocard dévoile le pot aux roses...

    Ajoutée le 16 oct. 2013

    La dette est une construction artificielle créée par les banques avec le consentement des Etats pour dépouiller les peuples et en faire des esclaves à leur solde.
    Les gouvernants sont au courant... et ils laissent faire!!!  Honte à eux!!!
    Honte à nous aussi ! nous les laissons faire.....


    version longue: http://www.youtube.com/watch?v=oJMtgT...

     

    http://reseauinternational.net/quand-michel-rocard-devoile-le-pot-aux-roses/


    votre commentaire
  •  

    La crise grecque et ses enjeux,en termes simples


    Comme un battement d’aile

     

    Lettre ouverte à M. Aléxis Tsípras, Premier Ministre Grec

     

    Monsieur le Premier Ministre,

     
    Les dirigeants européens connaissaient la situation de la Grèce lorsqu’ils ont accepté qu’elle intègre la zone euro, sachant que le remboursement de sa dette était une mission impossible sans réelle solidarité des autres pays de cette zone.

    Par votre refus de laisser étouffer la vie économique de votre pays, et en proposant au peuple grec de se prononcer par référendum, vous devenez une chance pour l’ensemble des nations de l’Union Européenne.

    Contrairement à ce que l’on voudrait nous faire croire, les peuples ne trouvent dans l’Euro aucun avantage capable d’en compenser les inconvénients.


    De plus, l’Euro, en tant que monnaie unique, est inconsistant car fondé sans véritable réalité politique, c’est-à-dire sans véritable unité politique ; son effondrement est pour cela inéluctable ; la seule incertitude est : quand ?


    Le meilleur moyen pour les nations de la zone euro de se préserver de cet effondrement est de reprendre leur souveraineté monétaire et de battre à nouveau leur propre monnaie nationale.

    La Grèce, en retrouvant la Drachme, retrouvera sa liberté d’action avec la possibilité d’emprunter sans intérêts auprès de sa banque nationale.

    La Grèce pourra même rembourser directement en nature le capital des emprunts contractés auprès de sa banque nationale ; c’est-à-dire, que ces emprunts seront directement remboursés au peuple par la création d’une véritable richesse qui favorisera l’harmonie sociale et l’épanouissement.
    Ce type de remboursement d’emprunts devrait participer à la construction d’une nouvelle économie.

    Ainsi, forte de son expérience, et avec des dirigeants dignes d’elle, la Grèce pourra-t-elle renouer avec la création d’une véritable richesse et le progrès social.
     

    Les accords commerciaux pourront être alors réalisés dans de bonnes conditions avec les nations conscientes de la nécessité d’une renaissance pour la Grèce et pour le monde.

    Bien au-delà du mouvement que je dirige, dans votre action pour transformer le cours de l’histoire,
     

    Soyez assuré, Monsieur le Premier Ministre, de la sympathie et du soutien des peuples d’Europe à votre cause.

     

    Gérard Privat
    Président d’Avenir Solidaire

     

    La crise grecque et ses enjeux,en termes simples

     

    Voir aussi :

    25 vérités d’Alexis Tsipras sur le chantage du lobby financier international

    La Grèce met à jour la vraie nature de l'UE (qui risque d'exploser)

     

    Et actualité sur la Russie :

    La Russie de tous les dangers (EI en Russie ? La Transnistrie...)

     


    votre commentaire
  • Voici un texte écrit par des militants communistes engagés, mais qui a le mérite d'expliquer en termes très simples, accessibles à tous, la crise (Eva R-sistons)

    La crise c’est quoi, camarade ? …

    Cet article volontairement simple est à destination des travailleurs et de tous les exploités n’ayant que de très vagues notions d’économie.

    La crise c’est quoi, camarade ?

    crise du capitalisme“Avec des amis très chers, nous avons spéculé de novembre à février sur le cours des oignons des diverses tulipes aux pays bas. Les profits ont été au delà de nos espérances. Le 1er mai, nous étions comme tous les spéculateurs de notre pays totalement ruinés « . Nous sommes en l’an 1637, la toute première bulle spéculative connue vient d’éclater.

    Pour Marx, le capitalisme ne peut pas vivre sans crises. Les crises lui permettent de s’adapter, de se réformer au dépend des travailleurs pour le seul profit du tandem patronnat-capital. Nous sommes dans une logique permanente de luttes des classes. d’une dictature féroce du capital sur les prolétaires et leurs rares acquis sociaux.

    Depuis près de 400 ans, le monde a connu une cinquantaine de crises de toutes natures. le capital tente toujours de mater la classe ouvrière. La lutte des classes continue de plus belle.

    Qu’est ce qu’une crise :

    Contrairement au traitement médiatique économique relayé par les «boniches et autres prostitués» du capitalisme : une crise économique, c’est tout simple à expliquer.

    qu’elle soit liée à la surproduction des biens de consommation, à la spéculation (tulipes-pétrole-blé… actions) sous toutes ces formes, aux crédits massifs insolvables, aux divers instruments financiers virtuels (je te vends ma dette, la dette de Pierre – Paule – Jacques, que je revends, coupe et je que rachette pour la revendre des dizaines de fois avec des milliers de variantes), la trame d’une crise est toujours la même.

    Pour synthétiser : les patrons vont aux casinos CAC 40 & Cie. Ils jouent, ils jouent beaucoup et encore avec les profits dégagés par les travailleurs de l’entreprise monde ou des banques. Ils gagnent, ils perdent, ils continuent dans l’euphorie sur les roulettes des nombreuses salles de marchés sur tous les continents. A un instant T, ils ne peuvent plus rien maîtriser.

    Un événement grain de sable a fait chuter la confiance. Tout s’écroule d’un coup en quelques jours. ils sont ruinés en apparence et les petits épargnants encore plus. La failitte est totale. C’est la grosse panique sur la planète.

    Les soubrettes de l’audiovisuel arrivent pour prêter leurs ondes. Alors, les joueurs économistes en chef disent « certes, nous avons tout perdu, mais, ce n’est pas à nous de payer toutes ces dettes et toutes ces pertes. C’est aux travailleurs, aux retraités, aux pauvres, bref aux masses populaires de renflouer les banques et les entreprises avec l’aide des états.

    pas les milliardaires, car ils ne sont pas responsables. Ils ont souffert de la crise eux ! Il faut les aider sans contre partie. Quelques lampistes seront vaguement punis «pour sauver l’ordre moral en apparence».

    au contraire, comme nous sommes les experts responsables de cette situation, c’est à nous de gérer la sortie de crise. Nous avons tout perdu. Nous allons vous montrer comment il faut renflouer les casinos CAC 40 & Cie. » Les nouvelles normes seront dictées par nos banques centrales qui ne sont que des structures privées de faite. Elles s’imposeront à tous pour le bien commun. ensuite nous capitalistes hargneux nous pourrons de nouveau spéculer encore et encore dans la nouvelle matrice construite.

    Les états carpettes aux ordres s’éxécuteront. Les politiques sont les laquais abjects du système impérialiste. Ils sont aux ordres de la finance internationale pour casser les camarades du P.R.C.F, des Partis frères et surtout détruire les acquis du C.N.R. (Note d'eva: Le CNR, le Conseil National de la Résistance, après la guerre de 40. De Gaulle et les communistes gouvernaient ensemble. On leur doit le modèle social français envié dans le monde entier).

    Gare aux sans dent qui ne sont pas d’accord avec eux. Ils seront écrasés les gueux. Les acquis sociaux sont réduits progressivement, les salaires sont bloqués ou revus à la baisse, les fermetures d’usines s’accélèrent, les plans de découpe aussi, les licenciements par millions sont salués dans les salles des marchés avec toute la joie retrouvée des courtiers en bourse (licenciements = augmentation des profits du capital).

    Les masses populaires pour l’instant, elles subissent mais un jour elles se révolteront à la prochaine qui s’en vient. Elles ne disent rien, peu ou pas assez. En effet, en permanence il est rabaché aux anesthésiés la fameuse phrase magique : «c’est la crise» !

    Quelques chiffres à retenir :

    • Le montant de la dette française : chaque français doit un kilogramme d’or ou au choix 70 kg d’argent.
    • Le montant total de la dette mondiale est supérieur à deux cent mille milliards* d’€. Soit 28000€ par habitant de la Terre.
    • Les estimations de la valeur nominale totale de tous les produits dérivés mondiaux correspondent à la somme vertigineuse de six cent mille milliards d’€* minimum pour une fourchette haute d’un million cinq cent mille milliards d’€*. Soit entre 84 000€ et 210 000€ par habitant de la planète. 1 500 000 000 000 000 €

    *Sommes littérales pour plus de compréhension à ces niveaux là.

    «Camarade tu dois 238 000€ aux spéculateurs – refuse de payer»

    Ces dettes à terme ne pourront jamais être honorées.

    SG – PRCF 09 pour www.initiative-communiste.fr

     

    http://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/la-crise-cest-quoi-camarade/#comment-1605


    votre commentaire
  •  

    C'était comment la Grèce avant l'UE ? Ce que les médias ne vous diront jamais. Vidéo 6 mn 

    https://www.youtube.com/watch?v=2u8u_jv9hsU#t=41

     


    votre commentaire
  • Le TAFTA/TTIP et ses « investisseurs » tout-puissants expliqués en moins de 4 minutes

     

    L’UPR rappelle que la SEULE FAÇON d’échapper à coup sûr au TAFTA est de se rassembler pour faire sortir la France de l’Union européenne. Car c’est la Commission européenne qui négocie ce traité avec Washington dans le dos des peuples.


    votre commentaire
  • ,

    Ce blog vient d'être transféré contre ma volonté, dénaturé par over-blog.

    Même sur ce support devenu abject d'ailleurs,

    nous sommes déjà en dictature. Et ce sera pire avec Valls ! Eva 

     

     ESPOIR

     

    Blogs Eklablog de eva R-sistons

     

    En dehors des deux derniers créés (en jaune, dont celui des meilleurs textes pour comprendre l'actualité), les blogs d'eva sont en cours - assez long - d'élaboration : Tags, catégories, et liste d'articles. 5 blogs sont entièrement transférés, C.Dupille, eva communion, coups de coeur, désinformation, jeunes (sans tags encore..). Les autres demanderont du temps. Chantal (eva R-sistons)

     

     

    Bonjour chers Lecteurs et chères Lectrices !

     

    Voici ma dernière parution sur CE blog, comme sur les autres que j'ai hébergés chez over-blog. Il est impossible de continuer à écrire sur ce support, car il a mis en place un nouveau portail :

     

    Pour continuer d'être bien référencé et d'apparaitre sur le nouveau portail www.over-blog.com vous devez mettre à jour votre blog avant fin janvier 2015 en cliquant sur le bouton "Mettre à jour mon blog". Seuls les blogs ayant fait la mise à jour apparaîtront sur le nouveau portail.

     

    Au fil des années, over-blog au départ si pratique, si bien conçu, a procédé à des modifications regrettables. Puis il a imposé des publicités partout, au risque de dégoûter les Lecteurs potentiels. Et maintenant, voici venir le portail qui dénaturera et amputera complètement nos blogs, tout en rendant ardue la publication, et en limitant la créativité des blogueurs.

     

    Or, mon blog contre la désinformation, sans doute trop gênant, a été abjectement transféré d'office sur le fameux nouveau portail (de m....), supprimant ainsi mon chapeau, la présentation, la liste d'articles... Une vraie boucherie ! Et ingérable. Même l'Administration est infecte, opaque, repoussante !  Comme j'avais tout sauvegardé, vous pourrez quand même tout voir. 

     

     

    Désinformation manipulation

    medias-manipulent.JPG

     

    Voyez par exemple les derniers articles sur mon blog eva contre la désinformation, comparez "La Lettre.." et les autres :

     

     

     

     

     

     

    Tout cela est scandaleux. Sans parler des publicités empêchant une lecture normale. Et à ce propos, j'ai toujours refusé les offres de rémunération de mes blogs en échange de publicités "soi-disant ciblées" (tu parles !); l'argent ne m'a jamais intéressé, je travaille bénévolement, je fais mon devoir d'information honnête. Les sales publicités ont fini par m'être imposées. Mon audience ne suffisait-elle pas ? 6.000.000 de visiteurs uniques, alors qu'épuisée par la tâche (une quinzaine d'heures par jour), j'ai arrêté régulièrement certains blogs et même définitivement, voici deux ans, le mythique R-sistons à l'intolérable qui m'a fait connaître comme journaliste non-alignée, audacieuse, courageuse (encore environ 500 visites par jour), et sos-crise relayant l'actualité dissidente et des rubriques alternatives, utilitaires, etc, drainant chaque jour des milliers de visiteurs. Ce blog particulier a été (comme tant d'autres mis en place par moi), au TOP, jusqu'au jour où il arriva en tête des blogs politiques (32 e, devancé par les sites destinés par ex aux cordons bleus etc) - et subitement écarté du TOP. Pardi, les curieux souhaitant découvrir les blogs OB vedettes se retrouvaient sur sos-crise, avec son actualité et ses conseils alternatifs dérangeant le Système. On est encore en démocratie, dans un  pays libre ? Seuls les promoteurs gouvernementaux et les meRdias laquais des manifestation Charlie osent le prétendre ! Autre exemple, j'avais mis en place la Communauté OB des Journalistes et Clubs de Presse, très fréquentée, de plus en plus fréquentée, trop fréquentée... au point elle aussi d'être sabotée ! L'administrateur du blog (1) "Ce que les médias ne nous disent pas" en sait quelque chose ! Il a été éliminé de ma liste... trop dérangant lui aussi, sans doute. Alors, j'ai décidé de le relayer au maximum, voilà ! Et le titre est tout un programme... n'est-ce pas ?

     

    Donc, toutes les conditions sont réunies pour que j'arrête tous mes blogs over-blog. Mais je les laisse ouverts pour que vous puissiez découvrir cet immense travail étalé sur tant d'années ! Et j'enverrai de temps à autre un article sur mes blogs que j'ai transférés sur un jeune support de plus en plus fréquenté par les déçus d'over-blog, Eklablog (2, liste ici. Je n'ai pas encore eu le temps de faire la présentation). Ainsi, vous pourrez continuer à lire mes analyses non-alignées, comme d'ailleurs sur mon compte twitter https://twitter.com/rsistons, alimenté depuis mars 2013.

     

     

    Voici mon site officiel, réunissant tout :

     

    http://chantaldupille.fr

     

    il faudra d'ailleurs que je l'actualise dès que j'aurai un peu plus de temps !

     

     

    Des infos sur moi,

     

    Chantal Dupille "eva R-sistons": Revue de Presse, interviews et critiques de ses oeuvres

    Chantal Dupille: Sa carrière, ses engagements... en images et en liens

    Chantal Dupille a publié sept ouvrages - Mise au point, liste, précisions

     


     

    daily-motion-eva-image-cd.fr.jpg

     

     

    Mes vidéos sur Daily Motion, dont

     

    R-sistons vidéo 7. En 1982, eva interviewée par un journaliste- 

    R-sistons video 1 : Revitaliser nos villages, l'idée d'eva R-sistons

    Le drame français: C'est aujourd'hui un pays colonisé - R-sistons vidéo 16

     

     

    Pour finir, j'ai envie de relayer ici le contenu

    d'un mail reçu que j'aime beaucoup :

     

    Reçu le 18 avril 2013 ce mot d'une Lectrice.

    Il est si beau, je le publie. Quelle joie d'avoir une Lectrice comme elle !

     

    Bonjour,
    Et merci ! oui merci pour votre courage, votre obstination, et votre amour de toutes vies. Je vous lis depuis quelques années, je suis une femme, mère et grand-mère, moi aussi j'aimerai militer, m'investir, je n'ai que mes mots pour armes car je suis poètesse, j'aime la nature, les animaux, et les humains, et surtout je suis comme vous fille de la terre et même de l'univers. Merci pour ouvrir les yeux, les consciences, merci pour ce combat de paix. Que puis-je dire d'autre ? Et bien que j'espère qu'un jour les hommes se conduiront comme tels. Je n'ai pas de télé, je lis les infos comme tout le monde sur le net mais avec un regard averti, car le mensonge rôde. Grâce à vos blogs, on peut découvrir des choses que l'on ne soupçonnait pas, on se remet en question, ou bien on s'insurge, en fait ce qu'il faut c'est devenir des êtres libres, ne pas avoir peur, se débarrasser des empreintes qui ne sont pas les nôtres et retrouver le libre-arbitre, seul salut pour notre  race. A bientôt ! Que Dieu vous bénisse !!!

     

     

    A toutes fins utiles, voici ici la présentation de ce blog, avant que peut-être elle aussi ne disparaisse...

     

      Aux Lecteurs de Jeunes Actu. En prévision changements: Sauvegarde présentation

     

     

    Mon dernier article ici (le suivant sera sur Eklablog, concernant la grande manipulation Charlie et la stratégie du chaos)  :


    Je ne serai jamais Charlie ! (Chantal Dupille, dite eva R-sistons)

     

     

     

    Voilà, je vous dis au revoir ici, et j'espère à bientôt !

    Et merci de votre fidélité !

     

     

    Votre chantal dupille (pseudo eva R-sistons)

     


    aa-eva-avatar-1.jpg

     

     

    (1) http://cequelesmediasnenousdisentpas.over-blog.com/

     

     

    (2)  https://www.eklablog.com

     

    Il est possible de transférer sur Eklablog le nouveau support OB,

    et en partie, l'ancien.

    J'ai donc écrit à OB ceci :

    Bonjour.
    Grosse contributrice à vos revenus (environ 6 millions de visiteurs
    uniques), je dois migrer (sans pour autant les effacer) pour
    préserver la présentation de mes 9 blogs. Le contenu de ceux-ci
    étant MA propriété, je vous saurai gré de me permettre d'avoir
    accès par ftp à la structure de ces blogs, afin de récupérer les
    css, la base SQL et les images.
    Salutations.
    Chantal Dupille (eva R-sistons)

     

    Réponse d'over-blog :

     

    Bonjour Eva,
    Vous avez bien entendu la possibilité de sauvegarder vos articles uns à uns ainsi que vos photos et documents. Si vous souhaitez accéder au CSS d'une page, il vous suffit de faire un clic droit sur la page en question et de cliquer sur "afficher le code source".
     

    Réponse inadéquate ! Voilà qui remercie bien une des blogueuses

    les plus connues d'OB, ayant drainé 6.000.000 de visiteurs uniques !

    C'est tout simplement honteux.

    Alors il faut transférer article par article,

    un travail de Titan rendu possible grâce à l'aide d'un Lecteur dévoué.

    Mais attention ! Seule la moitié de mes blogs

    est entièrement transférée pour le moment.

     

     

    Mes blogs Eklablogs 

     

      Jeunes Actualité

     

     

    OB-pub-panneau.jpg

     

    Pour ne plus voir les sales pubs

    que désormais, soudain, over-blog impose EN MASSE

    au mépris complet des Lecteurs :

    téléchargez un logiciel Addblock

    Publicités

    Nous condamnons la décision unilatérale

    de la plateforme Overblog de truffer ce blog

    de publicités en VIOLATION des conditions générales

    d'utilisation initialement définies.

    et sur ce blog,

    Blog devenu depuis aujourd'hui diffuseur de pubs malsaines !

     

     

    .


    votre commentaire
  •  

     

     

     

    A mes Lecteurs et à mes Lectrices


    Comme je ne sais pas ce que vont devenir

    mes blogs avec la nouvelle plate-forme du 1.2.2015,

    je sauvegarde sur cet article le chapeau de ce blog

    puis sa présentation.

    Les nouveaux articles n'étant désormais plus répertoriés,

    je poursuis mes publications sur Eklablog

    (liste plus bas).

    Je n'ai pas encore fait la présentation sur ce site.

    Bien amicalement, eva R-sistons

     

     

     

    http://www.agencebeaurepaire.fr/wp-content/uploads/2009/12/vote.gif

      http://www.agencebeaurepaire.fr/wp-content/uploads/2009/12/vote.gif

     

      On peut voter blanc ou nul,

    C'est aussi un message..

     

    Au 1er tour, affirme ta différence,

    défends tes convictions, comme moi !

    J'avais choisi de soutenir François Asselineau (UPR),

    mais il a été censuré par les Médias, car il gêne !

    Et au 2e tour, je n'ai plus envie de voter... pas pour l'UMPSFN !

    Eva R-sistons, journaliste-écrivain


    Bien sûr, tu peux me proposer des articles,

    ici : evaresis@yahoo.fr

     

    Donne-moi ton avis,

    dis-moi ce que je peux faire pour améliorer ce blog,

    ton blog !!! 

     

    Qui je suis

    (vrai nom, carrière, blogs, vidéos, livres..) 

    Mon site qui regroupe tout :  chantaldupille.fr 

     

    .

    Présentation

    Adresse eva

    evaresis@yahoo.fr

     




    Découvrir l'UPR - F Asselineau

     

     

    La France faible (Sarkozy) et la France forte (Asselineau) par eva R-sistons

     

    asselineau candidat

    http://www.u-p-r.fr/

     

    Avec l'UPR

    On sort de l'euro qui tue emploi et pouvoir d'achat

    On sort de l'UE (comme l'Islande, c'est super !)

    On sort de l'OTAN (pour ne pas être mêlé aux guerres)

    On sort des dettes

    Et on conserve le modèle social français

    (voir programme du CNR)

    .

     

    .

    Au TOP de ce blog

    Liens

    .

    votre commentaire
  •  

     

     

     

     

     

    La pyramide du pouvoir - Pourquoi la souffrance des peuples

     

    .


    votre commentaire
  • .

    Mardi 13 janvier 2015

    ,

    Charlie-Hebdo-logo-TB-manipuile.jpg

     

     

     

    Pardonnez-moi pour mon absence sur ce blog. Plusieurs événements sont intervenus, d'abord l'abominable saccage d'un de mes blogs (contre la désinformation) par Over-Blog (sans doute dérangeait-il trop), ou encore la décision de quitter une France qui devient hideuse, méconnaissable depuis qu'elle est colonisée :


    http://www.dailymotion.com/video/xyt8pb_le-drame-francais-c-est-aujourd-hui-un-pays-colonise-par-les-sionistes-r-sistons-video-16_news


    La plateforme over-blog doit être imposée, ou les blogs seront en quelque sorte "morts", c'est intolérable et je prépare une sortie d'OB comme de la France dénaturée, votre eva


    NB : Voici un excellent article, très argumenté

     

    Communiqué de presse


    . 

     

    L’UPR NE PARTICIPE PAS AUX MANIFESTATIONS DE RÉCUPÉRATION ORGANISÉES DIMANCHE 11 JANVIER PAR LES DIRIGEANTS EURO-ATLANTISTES, SOUS PRÉTEXTE DE « DÉMOCRATIE » ET DE « LIBERTÉ D’EXPRESSION ».

     

     

    Intervenant dans le climat d’émotion considérable suscité par les attentats qui viennent d’endeuiller notre pays, les manifestations qui seront organisées dimanche à travers toute la France sont présentées à l’opinion publique avec un objectif apparemment des plus nobles : rien moins que la défense de la « démocratie », de la « liberté d’expression » et même de la civilisation contre la barbarie.

    Qui oserait être contre ? Face à une présentation aussi intimidante, l’UPR comprend que de nombreux Français, peu regardants sur les organisateurs et indifférents aux manœuvres de récupération dont ils vont faire l’objet, puissent avoir envie d’y participer. Certains de nos adhérents et sympathisants peuvent aussi avoir envie de s’y joindre et notre mouvement les laisse libres de le faire ou pas, à titre individuel.

    Cependant, l’UPR est une organisation politique responsable, qui sait mettre de côté les réactions émotionnelles, impulsives et grégaires suscitées à dessein par les grands médias, pour analyser sereinement et clairement les tenants et aboutissants de cette opération.


    Après examen, l’UPR a décidé de ne participer, en tant que telle, à aucune de ces manifestations. Aucun des membres de notre Bureau National n’y participera non plus.


    Notre position découle du fait que ces manifestations visent à récupérer sans vergogne l’émotion légitime suscitée par les tueries dont la région parisienne a été le théâtre.


    Il s’agit d’une opération politicienne indécente, menée conjointement par François Hollande, pour tenter de remonter un peu dans les sondages, et par les forces euro-atlantistes, des deux côtés de l’Atlantique, pour tenter de redorer un peu le blason de la prétendue « construction européenne » en affichant un semblant d’unité.

    Il s’agit aussi de faire croire aux Français que les États-Unis et la France auraient une communauté de destins et partageraient un même combat suprême.

    • Les organisateurs de l’Élysée affirment vouloir faire de ces manifestations la marque d’une « union nationale » ?

    Mais ils ont pris le soin de préciser qu’ils interdisaient au Front National d’y participer, après que M. Hollande eut néanmoins aimablement reçu Mme Le Pen à l’Élysée.

    L’UPR, quant à elle, n’a reçu aucune invitation de la part du locataire de l’Élysée : nos 6 790 adhérents et nos 77 000 électeurs aux élections européennes sont considérés comme n’existant pas.

    L’objectif politicien et retors est parfaitement clair : faire croire aux Français que seul le FN serait un opposant au gouvernement. Ce qui sert à la fois les intérêts de la famille Le Pen, qui caresse le rêve d’être présente au second tour de l’élection présidentielle de 2017, et celui de François Hollande, qui caresse celui d’être réélu à coup sûr dans ce cas.

    • Les organisateurs affirment par ailleurs vouloir se battre pour la démocratie, la liberté d’expression et les libertés individuelles ?

    Mais ils sont les premiers à piétiner constamment ces valeurs, en imposant un « 2 poids – 2 mesures » permanent, notamment dans l’accès aux grands médias qui forment l’opinion publique.

    Ils sont aussi les premiers à prendre des mesures liberticides, en plaçant les Français sous une surveillance de plus en plus générale, inquisitoriale et oppressante, dont les événements ont d’ailleurs montré qu’elles n’empêchent en rien des assassinats épouvantables.


    L’UPR ne commencera à croire à la volonté du gouvernement et des européistes de faire respecter les principes démocratiques que lorsqu’ils auront décidé d’organiser un référendum sur le maintien de la France dans le traité de Lisbonne, traité qui fut ratifié par les parlementaires de l’UMP, du MODEM, de EELV et du PS, en violation des 55% de « Non » au référendum du 29 mai 2005 sur la Constitution européenne dont il est le copié-collé.


    L’UPR ne commencera à croire à la volonté du gouvernement et des européistes de faire respecter les principes démocratiques que lorsqu’ils auront décidé de soumettre au référendum le futur traité transatlantique TAFTA, actuellement imposé par Washington à ses vassaux européens dans le dos des peuples et contre leur volonté profonde.


    L’UPR ne commencera à croire à la volonté du gouvernement et des européistes de faire respecter les principes démocratiques que lorsque des débats, contradictoires, sérieux et approfondis, auront lieu aux heures de grande écoute sur les grands médias de notre pays, et avec l’UPR, sur toute une série de questions essentielles, de facto interdites actuellement d’antenne. Par exemple :

    • sur le coût budgétaire net de l’appartenance de la France à l’Union européenne ;
    • sur les avantages et les inconvénients d’une sortie unilatérale de l’euro par l’article 50 du Traité sur l’Union européenne ;
    • sur les avantages et les inconvénients d’une sortie unilatérale de l’UE par l’article 50 du Traité sur l’Union européenne ;
    • sur la sortie de l’OTAN par l’article 13 du Traité de l’Atlantique nord ;
    • sur l’origine exacte de la dette publique et sa légitimité ;
    • sur la politique française vis-à-vis de la Russie ;
    • sur le soutien de la France aux mouvements néo-nazis d’Ukraine et des pays baltes ;
    • sur l’appui logistique et financier apporté par l’OTAN et la France aux mouvements islamistes terroristes radicaux du Moyen Orient ;
    • sur le bilan en termes de morts, de destructions et de conséquences géopolitiques, des interventions de l’OTAN en Afghanistan, en Irak, en Libye, en Syrie ;
    • etc.

    L’UPR ne commencera à croire à la volonté du gouvernement et des européistes de faire respecter les principes démocratiques que lorsque l’UPR et ses 6 790 adhérents cesseront d’être sciemment occultés et auront un accès aux médias audiovisuels de grande diffusion – notamment publics –, proportionnel à l’ampleur prise par notre mouvement, et en particulier un accès supérieur à celui réservé à des formations politiques ayant beaucoup moins d’adhérents et recueillant des scores plus faibles dans les urnes.


    Par ailleurs, on a appris que la manifestation parisienne sera dirigée par François Hollande en personne, accompagné de plusieurs dirigeants européistes.

    Le président du Conseil européen (le Polonais Donald Tusk), le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, la Chancelière allemande Mme Merkel, le Premier ministre britannique David Cameron, le Président du Conseil italien Matteo Renzi, le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy, ont d’ores et déjà fait savoir qu’ils seraient en tête de cortège, de même que l’oligarque et homme d’affaires Petro Prochenko, devenu président de l’Ukraine suite au coup d’État organisé par Washington dans ce pays à l’automne 2013, et dont les soutiens politiques sont rien moins que des mouvements néo-nazis.


    L’UPR se refuse à manifester « pour la liberté d’expression » et « contre l’islamisme radical » en se rangeant derrière François Hollande, les dirigeants du PS et de l’UMP et les représentants de l’oligarchie euro-atlantiste, parce qu’ils portent tous une responsabilité écrasante, précisément dans la montée de l’islamisme radical dans l’ensemble du Moyen Orient, et par contrecoup en Europe.

    • Faut-il rappeler que la destruction du régime libyen, décidée sciemment par Nicolas Sarkozy, a eu pour conséquences la destruction d’un État stable et son remplacement par une situation d’anarchie, véritable foyer de purulence où prolifèrent tous les islamismes radicaux, qui sont en train de déstabiliser les pays du Maghreb et du Sahel ?
    • Faut-il rappeler que la même politique, décidée par François Hollande à l’encontre de la Syrie, a eu pour effet de voir la France apporter son soutien à de prétendus « rebelles » qui se sont révélés être des groupes islamistes radicaux ?

    - Laurent Fabius n’avait-il pas déclaré, en décembre 2012, que l’organisation djihadiste Al Nosra, affiliée à Al Qaïda, faisait « sur le terrain » « un bon boulot », et cela alors que même les États-Unis répugnaient à traiter avec elle, du moins officiellement ?

    - François Hollande n’a-t-il pas reconnu que la France a, effectivement, livré des armes à la très floue « opposition » syrienne, ce qui non seulement constitue une ingérence dans les affaires intérieures d’un État étranger, illégale au regard du droit international, mais qui a aussi pour effet de créer un appel d’air en direction des «  djihadistes » du monde entier, notamment en direction de ceux venus de France ?

    • Faut-il rappeler, en particulier, que les « djihadistes » qui sont accusés d’être les auteurs des tueries de Paris ont probablement suivi un entraînement au Moyen-Orient, auprès de ces forces islamistes soutenues par des puissances du Golfe et des pays occidentaux – dont la France -, afin de renverser le régime de Bachar El Assad ?
    • Faut-il rappeler que les centaines de milliers de morts causées par la politique étrangère des États-Unis et de leurs vassaux de l’OTAN – dont la France -, ne suscitent que quelques rares entrefilets dans la grande presse et évidemment jamais de protestations indignées par ceux qui les commettent ? Qu’y a-t-il de plus indécent que les indignations sélectives de ces responsables euro-atlantistes, qui s’arrogent le droit d’intervenir  militairement dans de nombreux pays du monde en violation du droit international, et qui entraînent de ce fait l’ensemble du monde occidental dans la théorie guerrière du « Choc des civilisations » ?

     

    L’UPR se refuse également à manifester « pour la démocratie » en se rangeant derrière François Hollande, Jean-Claude Juncker, Angela Merkel et les dirigeants européistes, qui ne sont que les vassaux de la Maison Blanche, qui piétinent les référendums dont les résultats ne leur conviennent pas, qui entraînent l’Europe dans une conflagration avec la Russie et l’ensemble du monde musulman, et qui imposent à leurs peuples des politiques de régression sociale et de paupérisation jamais vues depuis un siècle.

    • Faut-il rappeler que Jean-Claude Juncker, ancien Premier ministre luxembourgeois, est au centre d’un immense scandale d’évasions fiscales mises en place au Luxembourg au profit de multinationales, qui ont occasionné des centaines de milliards d’euros de manque à gagner pour le fisc des États européens, ce qui n’est pas sans lien avec l’impossibilité de ces États de réduire leurs déficits budgétaires ?
    • Faut-il rappeler que l’intransigeance de Mme Merkel en matière de politique monétaire et budgétaire est directement responsable de la récession en France et en Europe du sud, et donc de la montée effrayante de la pauvreté et du chômage ?
    • Faut-il rappeler que cette politique de l’UE et de la BCE est à l’origine d’une hausse dramatique des suicides, qui se comptent désormais chaque année par centaines dans tous les pays du sud de l’Europe, sans qu’aucune vertueuse manifestation d’indignation n’ait jamais été organisée par les Tartuffe qui nous dirigent ?

    En conclusion, l’UPR exprime son étonnement devant l’appel lancé par l’Élysée et le Parti socialiste à manifester, dès ce dimanche 11 janvier, avec le soutien massif et unanime de tous les médias.

    Le président de la République a en effet annoncé solennellement ce vendredi soir que « la France n’en a pas terminé avec les menaces dont elle est la cible ». Il a même placé notre pays sous le plus haut degré de surveillance Vigipirate, dont l’une des conséquences normales attendues est au contraire d’interdire ou de décourager fortement les très grands rassemblements humains.


    Cet appel des plus hautes autorités de l’État à manifester dans toutes les villes de France alors que Vigipirate est en état d’alerte maximale ne peut avoir que deux explications :

    • soit le président de la République est incompétent et inconscient du danger dont il vient pourtant de rappeler aux Français qu’il était toujours présent ;
    • soit il a de bonnes raisons de penser qu’il n’y aura pas d’attentats dimanche et il a donc la certitude de ne mettre en jeu, ni la vie des milliers de Français qu’il a appelés à manifester, ni celle des principaux dirigeants européens qu’il a invités, ni la sienne propre. Dans ce cas, on aimerait connaître la nature et l’origine des informations dont le gouvernement disposerait et qui lui confèreraient une telle assurance.

    Le Bureau National de l’UPR.

    Publié par : http://www.upr.fr


    L’UPR ne participera pas aux manifestations de récupération organisées dimanche 11 janvier par les dirigeants euro-atlantistes

     

     

    Sur ce site,

     

     

    charlie-hebdo-islamophobie-antisemite.jpg

     

    Les dessins du dessinateur brésilien Carlos Latuff

    .
    Mon premier article sur le sujet,


     

    charlie-hendo-dessinateur.jpg.

    votre commentaire
  •  

     

    OB-pub-panneau.jpg

    ...

    Pour ne plus voir les sales pubs

    qu'over-blog impose désormais contre nous,

    téléchargez un logiciel Addblock

     

    L’UPR demande à France Télévisions de déprogrammer la série de propagande européiste « Anarchy » prévue sur France 4 et d’organiser à la place une série de débats approfondis et pluralistes sur la sortie de l’euro

    Download PDF
    Lecture : 13 min
     
     

    .

     

     

    France Télévisions a annoncé qu’elle diffuserait, à partir du jeudi 30 octobre 2014, sur sa chaine consacrée à la jeunesse, France 4, la série « Anarchy » qui met en scène la sortie de la France de l’euro.


    La présentation de la série sur le site du producteur témoigne d’un parti pris sur la question, incompatible avec l’exigence de neutralité politique qui anime théoriquement le service public. Cette présentation est en effet formulée comme suit : « France 4 et francetv nouvelles écritures vous invitent à découvrir Anarchy, l’histoire d’une France forcée de sortir de la zone euro. Chaque citoyen est désormais contraint de vivre avec 40 euros par semaine. L’économie chancelle, les institutions et la société vacillent, le chaos menace » (1).

    anarchy propagande france 4 L’UPR demande à France Télévisions de déprogrammer la série de propagande européiste « Anarchy » prévue sur France 4 et dorganiser à la place une série de débats approfondis et pluralistes sur la sortie de leuro

    Présentation de la série télévisée destinée à la jeunesse et financée par la redevance audiovisuelle payée par tous les téléspectateurs  : «  Anarchy, l’histoire d’une France forcée de sortir de la zone euro. Chaque citoyen est désormais contraint de vivre avec 40 euros par semaine. L’économie chancelle, les institutions et la société vacillent, le chaos menace »

    France 4 part donc du postulat que la sortie de la France de l’euro provoquerait une catastrophe économique, politique et sociale. Cette présentation des choses revient exactement à donner la caution du service public aux prophéties apocalyptiques qu’assènent en permanence les partis et médias européistes, sur toutes les télévisions et radio, sans la moindre démonstration à l’appui.

    Si la question de la sortie de l’euro est, en effet, un sujet d’anticipation intéressant, encore faut-il le traiter d’une façon équilibrée présentant au public une pluralité de points de vue. Avec « Anarchy », France Télévisions piétine donc sa propre charte, qui pose que « dans toutes ses émissions, dans tous les services qu’elle offre, France Télévisions assure le pluralisme de l’information et l’expression pluraliste des courants de pensée et d’opinion ». (2) 


    La position outrageusement partisane adoptée par le groupe audiovisuel public revient à faire un bras d’honneur aux millions de Français favorables à la sortie de l’euro et qui, payant la redevance de l’audiovisuel public, sont en droit d’attendre que celui-ci respecte leur point de vue.


    Cette opération de propagande destinée aux jeunes occulte d’ailleurs la situation économique et sociale catastrophique à laquelle sont précisément confrontés les jeunes, ici et maintenant, dans tous les pays de la zone euro, Allemagne comprise. Aujourd’hui même, l’UNICEF a ainsi publié une étude alarmante sur l’augmentation de la pauvreté parmi les enfants des pays riches, et tout spécialement dans l’Union européenne, où 7,5 millions de jeunes ne travaillent pas et ne suivent ni études ni formation, plus spécialement encore dans les pays de la zone euro. (3)


     L’UPR demande à France Télévisions de déprogrammer la série de propagande européiste « Anarchy » prévue sur France 4 et dorganiser à la place une série de débats approfondis et pluralistes sur la sortie de leuro

    Les « bienfaits » de l’euro : 2/3 du peuple grec vit désormais officiellement dans la pauvreté ou sous la menace de la pauvreté. En Grèce, le rapport du bureau du budget de l’État transmis au Parlement et intitulé « Politiques de revenu minimum dans l’Union européenne et la Grèce : une analyse comparative » a constaté que « quelque 2,5 millions de personnes sont en dessous du seuil de pauvreté relative, qui est fixé à 60 pour cent du revenu moyen des ménages » et que « 3,8 millions de personnes sont confrontées à la menace de la pauvreté due à la privation matérielle et au chômage  ». Cela représente un total de 6,3 millions de personnes, soit 2/3 du peuple grec. (4)

    La série télévisée de propagande de France 4 occulte aussi les travaux de nombreux économistes reconnus qui démontrent que l’euro n’est pas viable et qu’il est la première cause de l’effondrement économique et social des peuples qui l’ont adopté.

     

    Citons, à titre d’exemples :

    • Les travaux de huit Prix Nobel d’économie qui ont émis les plus vives réserves quant à l’euro et à sa pérennité : le Français Maurice Allais (1988), le Britannique James Mirrlees (1996), l’Indien Amartya Sen (1998), les Américains Joseph Stiglitz (2001),  Paul Krugman (2008) et Thomas Sargent (2011), ainsi que le Britannico-chypriote Christopher Pissarides (2010)
    • L’appel public et solennel de 5 Prix Nobel d’économie (James Mirrlees, Paul Krugman, Joseph Stiglitz, Christopher Pissarides et Thomas Sargent) qui ont conseillé à l’Espagne à sortir de l’euro dans son propre intérêt, dans un article de mai 2013 du magazine espagnol Expansión.com.
    • L’étude de Jacques Sapir, directeur d’étude à l’EHESS, publiée par la Fondation Res Publica en septembre 2013, qui conclut, sur la base de neuf scénarios alternatifs, aux bénéfices immenses que la France retirerait d’une sortie de l’euro, notamment en termes de croissance économique (avec un gain de +8 à +21% en 4 ans), d’emploi (avec une baisse de 1 à 2 millions de chômeurs), de réduction de la dette publique (qui régresserait rapidement de l’ordre d’une dizaine de points de PIB), et de réindustrialisation. (5)

    En outre, l’émission de propagande programmée par l’audiovisuel public garde le silence sur le fait que les pays qui ont refusé d’adopter l’euro comme le Royaume Uni, le Danemark et la Suède, ainsi que ceux qui ont refusé, tout net, d’entrer dans l’Union européenne, comme la Suisse, l’Islande et la Norvège, se portent tous bien mieux que les pays de la zone euro, qui sont en état de stagnation ou de quasi-récession depuis quinze ans.


    Mais il y a encore pire dans la désinformation. D’après le JDD, le premier épisode d’« Anarchy » place Marine Le Pen à l’Élysée, après que François Hollande eut dû faire sortir la France de l’euro et quitter prématurément ses fonctions.(6)


    Ce scénario est doublement inacceptable :

    • D’une part, contrairement aux fables qu’aiment à entretenir les grands médias, l’idée que Mme Le Pen puisse accéder à la présidence de la République fait hausser les épaules à tous les experts politiques qui savent parfaitement que le FN bute, depuis sa création il y a 42 ans, sur un « plafond de verre » électoral, de l’ordre de 13% des électeurs inscrits et qu’il suscite par ailleurs une hostilité irrémédiable et record dans les 2/3 de la population ;
    • D’autre part, ce choix éditorial est destiné à incruster une nouvelle fois dans l’esprit des Français que le FN proposerait la sortie de l’euro et que la remise en cause de la prétendue « construction européenne » serait l’apanage de l’extrême droite. Ce qui est faux.

    L’Union Populaire Républicaine (UPR) rappelle en effet une fois encore :

    • a) – que le FN ne propose pas la sortie unilatérale de l’Union européenne ni même de l’euro. Ces propositions n’ont JAMAIS figuré sur aucune profession de foi électorale des candidats du FN à quelque élection que ce soit, ni dans son programme écrit. Dire et écrire le contraire, comme se propose de le présenter France 4, revient à propager une fausse information, et donc à piétiner les devoirs 1, 3, 6 et 9 de la charte des devoirs et droits des journalistes, dite « charte de Munich » de 1971.(7)
    • b) – que nous avons publié un dossier circonstancié (8) qui présente 14 positions différentes et contradictoires des dirigeants du parti d’extrême droite sur la « construction européenne », toutes axées sur des promesses d’« autre Europe » et de renégociation des traités. Une quinzième version est, d’ailleurs, sortie récemment (9). Pourquoi les journalistes se refusent-ils à faire mention de ce dossier, alors qu’il a été lu par des centaines d’entre eux et qu’il est fondé sur des déclarations qu’ils peuvent eux-mêmes parfaitement vérifier ?
    • c)-  que la sortie de l’euro n’est en rien une position caractéristique de l’extrême droite. Les Prix Nobel d’économie cités plus haut ne sont pas d’extrême droite parce qu’ils s’opposent à l’euro. Ni d’ailleurs les Britanniques, les Danois, les Suédois, les Suisses, les Islandais et les Norvégiens. Ni d’ailleurs les adhérents, sympathisants et électeurs de l’UPR, dont les listes aux élections européennes du 25 mai dernier ont été classées en « LDIV » (diverses) par le ministère de l’Intérieur et non en « LDVD », « LDVG », « LEXD » ou « LEXG ».

    L’UPR attire enfin l’attention de France Télévisions et des producteurs d’« Anarchy » sur le fait que les jeunes Français ne correspondent pas à l’image qu’ils semblent s’en faire.


    Avec son nom en anglo-américain – « Anarchy » – et son parti pris péremptoire, la série de France 4 traduit en effet une vision stéréotypée de la jeunesse française, qui est censée être son public : elle les prend pour des individus qui considèreraient bêtement leur propre langue – la langue française – comme une chose ringarde et dépassée, et qui percevraient naïvement la « construction européenne » comme un projet radieux et porteur d’avenir.


    Cette perception est gravement erronée. Soucieux d’accéder à une information réellement pluraliste, un très grand nombre de jeunes Français s’informent bien davantage sur Internet que leurs ainés et sont de moins en moins sensibles à la propagande européiste, grossière et autoritaire. C’est la raison pour laquelle l’UPR, qui s’est développée essentiellement par Internet – cf. par exemple les conférences sur l’euro « La tragédie de l’euro » (10) et « Faut-il avoir peur de sortir de l’euro ? » (11) – compte une importante proportion de jeunes, puisque la moitié de ses 6.277 adhérents ont moins de 40 ans


    En conclusion, l’UPR demande au service public de respecter sa charte et de renoncer à diffuser une série de propagande européiste.

     

    France Télévisions doit déprogrammer la série « Anarchy » et organiser, enfin, des débats télévisés approfondis, sérieux et sereins, sur les avantages et les inconvénients de la sortie de l’Union européenne et de l’euro, tels qu’il en existe par exemple à la télévision britannique.


    François Asselineau, président de l’UPR et ancien Délégué général à l’intelligence économique à Bercy, et Vincent Brousseau, responsable national de l’UPR pour l’euro et les questions monétaires, qui a été économiste à la BCE pendant 15 ans et est de ce fait l’un des meilleurs experts français de l’euro, sont à la disposition du service public de l’audiovisuel pour participer à ces débats qui engagent de façon décisive le niveau de vie et l’emploi des Français au cours des années qui viennent.

     

     

     


    NOTES

    • (2) Charte de déontologie de France Télévisions qui lui fait obligation « d’assurer le pluralisme de l’information et l’expression pluraliste des courants de pensée et d’opinion [...] dans toutes ses émissions, dans tous les services qu’elle offre » : http://www.francetelevisions.fr/engagements/charte.php

    L’UPR demande à France Télévisions de déprogrammer la série de propagande européiste « Anarchy » prévue sur France 4 et d’organiser à la place une série de débats approfondis et pluralistes sur la sortie de l’euro

    http://www.upr.fr/communiques-de-presse/lupr-demande-france-televisions-deprogrammer-serie-propagande-europeiste-anarchy-prevue-france-4-dorganiser-place-serie-debats-approfondis-plur

     

    .

    L'actualité :

     

     

    La lente agonie des Palestiniens est un scandale qui doit vite cesser !

    Une bande de clowns déguisés en "socialistes"...par Jean LEVY

     

    .

     

    .


    votre commentaire
  •  

     

    OB-pub-panneau.jpg

    ...

    Pour ne plus voir les sales pubs

    qu'over-blog impose désormais contre nous,

    téléchargez un logiciel Addblock

     

    chouard-ce-soir-ou-jamais.jpg
    John Michel


    ETIENNE CHOUARD INVITÉ DE "CE SOIR OU JAMAIS"

     

    je remercie infiniment Tadei d'avoir invité etienne chouard et de lui avoir permis de dire cela dans une émission suivie par un grand nombre de Francais encore peu politisés.
    " il n'y a pas de "crise" , tout se déroule comme prevu ! "

    cette video est actuellement censurée pour des histoires de droits par France2, si vous pensez que ce que dit Chouard est plus important que des droits, alors partagez la au maximum et mieux enregistrez là (comme moi) afin qu'elle ne disparaisse pas !
     

    A partager sans modération !

     

     

    Courte vidéo (3mn 53) voir ici :

     


     

     

    Actualité :

     

    Pourquoi est mort le PDG de Total, vraisemblablement ?

    Il gênait, comme Kennedy, Diana, le chanteur Jackson, Coluche, etc...


    Dérives du journalisme - Les gêneurs éliminés:Journalistes, PDG de Total...

     

     


    Le plan d'Obama pour attaquer la Syrie, sous couvert de la lutte contre l'EIIL

     

     

    Le califat ? Simon Elliot, alias Al-Baghdadi,

    de père et mère juifs, et agent du Mossad

     

     

    Barrage De Sivens : Journal filmé des Évènements, Déforestation, Envoi De L'armée Et Montée Très Rapide Des Violences Policières + lien


    C’est officiel : les USA sont l’État terroriste n°1

     

    Vers un Nouvel Ordre Mondial ? : Le discours de Poutine au Club Valdaï (vidéo)

     

     

    .

    .

     



    votre commentaire
  •  

     


    OB-pub-panneau.jpg

    ...

    .

     

    Toutes les pubs pouvant surgir sur ce site,

    ne sont pas de mon fait.

     

    NB : Boycottez les produits faisant de la pub.

    Un bon produit n'a pas besoin de pub... 

     

     

    §§§


     

    Vu sur le site Atlas Alternatif 

    Nous condamnons la décision unilatérale

    de la plateforme Overblog de truffer ce blog

    de publicités en VIOLATION des conditions générales

    d'utilisation initialement définies.

    Pour ne plus voir les pubs

    téléchagez un logiciel Addblock

    Publicités

    et sur ce blog,

    Blog devenu depuis aujoud'hui diffuseur de pubs malsaines !

    .

    Gaza : Des témoignages hallucinants (Tribunal Russell)

     

    Gaza : Des témoignages hallucinants (Tribunal Russell)

    Gilles Munier

     

      Revue de presse : Informations Palestine (n° 065 - 9/10/14)*


    …(…)… Les chiffres figurant dans le rapport final [du Tribunal Russell sur la Palestine –NDLR] attestent de l'ampleur de l'agression : 700 t de bombes larguées, (soit 2 t/km2), contre 50 t en 2112, et 43.000 obus ; carpet bombing (tapis de bombes), sous-munitions à fléchettes, bombes au phosphore blanc et de type thermo-barique... armes pour la plupart non conventionnelles, fabriquées aux Etats-Unis ou Israël, destinées à tuer le plus grand nombre possible de personnes et à causer aux survivants le maximum de souffrances. Le dénombrement des victimes prouve que les civils ont été visés plus encore que les combattants : pour 66 soldats israéliens tués, 499 combattants palestiniens ; pour 7 civils israéliens, 837 Palestiniens (soit 119 Palestiniens pour 1 Israélien). Il y a eu 11.231 blessés graves dont 3312 enfants et 2120 femmes5, des immeubles entiers ayant été détruits pour, en principe, atteindre un responsable du Hamas. Des mosquées et des écoles, dans lesquelles la population avait espéré trouver refuge, ont été bombardées, les Israéliens affirmant que des dépôts de roquettes ou des combattants y étaient dissimulés mais aucun des témoins interrogés n'a pu confirmer cette assertion.


    Au contraire, des séquences projetées ont montré comment les militaires israéliens ont pris en otage des familles et se sont installés dans leurs maisons, arrêtant et torturant des hommes supposés connaître l'entrée des tunnels, exécutant sommairement des hommes du seul fait qu'ils connaissaient l'hébreu et donc qu'ils pouvaient avoir des relations avec des personnes installées en Israël, en utilisant d'autres comme boucliers humains pour progresser dans les tunnels, etc.


    Des bombardements se sont abattus aussi sur des établissements de santé qui auraient dû rester hors d'atteinte : 17 hôpitaux sur 32 ont été endommagés et 58 cliniques. Comme on demandait au Dr Mads Gilbert, chirurgien norvégien, s'il était exact que certains hôpitaux avaient servi de refuge à des combattants, il a répondu négativement ajoutant : "Si j'avais vu un homme armé dans l'hôpital où j'opérais, je lui aurais demandé immédiatement de quitter les lieux". Au total, 144 médecins, infirmiers ou ambulanciers, ont péri lors de Protective Edge...


    A ces atteintes aux personnes, il faut ajouter l'envoi de missiles à l'intérieur d'un grand nombre d'établissements industriels (au moins 128 sur 300) dont une savonnerie, une menuiserie, une fabrique de charpentes métalliques, la plus importante confiserie, désormais hors d'usage, et la destruction d'au moins 18.000 unités d'habitations. Israël ayant élargi de 600 à 1500 mètres le terrain vague situé à la limite de son territoire (du côté palestinien bien sûr), 68% des terres arables ont été rendues improductives.
    Ces faits ont été attestés par des Israéliens, journalistes ou anciens militaires et il a été question, par ailleurs, du déferlement de haine à l'endroit des "Arabes", présentés par certains rabbins ou hommes politiques comme des ennemis à anéantir ou des animaux nuisibles. Il n'est pas étonnant que, finalement, que 95% des Israéliens auraient approuvé Protective Edge, que 3% seulement en auraient déploré les excès. (…)
     

     

    *Source : Retour sur la cinquième session du Tribunal Russell sur la Palestine (Bruxelles, les 24 et 25 septembre 2014 – Extrait)

     

    Gaza : Des témoignages hallucinants (Tribunal Russel

     

    .


    votre commentaire
  •  

     

     

     

    TAFTA-drapeau-seul.jpg

     

    Le traité transatlantique (TAFTA) expliqué en quelques minutes

     

    ...
    Dossier complet
    dont le Grand Marché Transatlantique
    expliqué aux nuls
    .
    .
    10154897_10152102441362657_7457693129201449426_n

    ..
    Patrick Le Hyaric 

    (Cliquer sur Patrick pour avoir le livre) 

     

    Réedition enrichie et actualisé du livre « GRAND MARCHE TRANSATLANTIQUE : Dracula contre les peuples » La première édition de cet ouvrage avait permis de révéler au grand public les négociations tenues secrètes sur le Grand Marché Transatlantique. Cette réédition actualisée et augmentée de plus de 65 pages donne des éléments nouveaux sur les débats en cours et comporte un chapitre supplémentaire sur la négociation secrète sur un projet de traité international pour la privatisation des services public. A mettre entre toutes les mains pour que le mouvement de résistance populaire contre le TAFTA mette en échec ces funestes projets. ..................................................................................................................... Je commande « Grand marché transatlantique : Dracula contre les peuples » Au prix de 8€ + 2€ de frais de port par exemplaire (valable uniquement pour la France métropolitaine) Soit 10€ X……………. = …………….€ Nom………………………………………..Prénom…………………………………………… Adresse…………………………………………………………………………………………................................................................................................. Ville……………………………………………………………………................. CP…………………..................................................................................... Téléphone……………………….................................................................. Mail ………...........……………………………………………. ..................................................................................................................... Renvoyer ce bulletin sur papier libre accompagné de votre règlement (chèque à l’ordre de l’Humanité) à : L’Humanité, service de la diffusion militante, 5, rue Pleyel, Immeuble Calliope, 93528 Saint-Denis cedex

    votre commentaire
  •  

     

    DIBARRA

    NOM-Dibarra-humanite.jpg

     

    Les "jeunes", les "vieux",

    le Nouvel Ordre Mondial et ses séductions

    Par Chantal Dupille (dite eva R-sistons)

      Je dédie cette parution à Angela


     

        Au détour d'une rencontre, échange avec Angela, une retraitée d'origine Espagnole et Italienne, vivante, gaie, sympa - comme tous les Latinos.

     

        Par hasard, la discussion nous mène au monde qui nous entoure. Et je sens en mon interlocutrice une compréhension étonnante (vu la désinformation ambiante) de l'actualité. Et au final, un dégoût instinctif des mutations en cours. Par exemple, remodelage de la France, mort des départements, guerres sous des prétextes les plus insensés, choix bizarres comme ceux de la "nouvelle" école, médecine expéditive, nourriture ambigüe, automatisation de tout... avec des tous-petits, par ex, totalement à l'aise avec les dernières trouvailles "high tech", au détriment des jeux créatifs et sains de nos aïeux !

     

       Je salue la PERSPICACITE de la charmante Angela. D'où vous vient-elle, dans un environnement de conditionnement permanent, peu propice à la réflexion ? Et voici la réponse, à l'origine de cette parution : "J'observe tous les changements, et je compare avec le monde que j'ai connu, avant". Un monde qu'elle comme moi regrette d'autant plus, qu'il devient, je cite Angela, "complètement fou". Le mot est lâché, totalement approprié... Et elle ajoute : "Les plus jeunes ne peuvent pas voir le monde avec nos yeux, le comparant à celui d'hier".

     

         Télescopage. Au Journal de 13 h de ce 11.7.2014, on nous fait miroiter un NOUVELLE INNOVATION, une perle de la technologie qui sera associée au téléphone portable, au smartphone : "L'étiquette nouvelle génération, intelligente, le code-barre du futur qui permettra de tout savoir sur le produit acheté". Les jeunes vont applaudir, bravo la technologie ! Ouais, voire, je préfère un monde moins technique, moins "séduisant", et des produits sains dont on n'a pas besoin de connaître l'origine, car elle n'est pas douteuse comme c'est le cas  aujourd'hui. Et aussi en sachant que ce monde hyper technique, séduisant de prime abord, conduira comme l'a annoncé la présentatrice de Tech24 (sur France24), "au robot avenir de l'homme", se substituant à lui dans tous les domaines, au détriment de l'emploi, par ex. A ce propos, j'ai balancé un tweet : "Les robots sont l'avenir de l'homme ? Non, sa mort, la mort des emplois, de l'humain, etc".

     

        Le NWO, le Nouvel Ordre Mondial est séduisant, séducteur. Les jeunes en raffolent. Alors je m'adresse à eux: D'abord, interrogez vos "vieux". Et ils vous diront comment le monde était il y a peu encore, certes moins technologique, mais tellement plus humain ! Et par exemple, notre modèle social (envié dans le monde) et nos services publics, seront engloutis avec le reste dans le Nouvel Ordre Mondial hyper technologique et déshumanisé. Ensuite, je leur dis : Ne cédez pas aux sirènes du NWO ! Elles sont séduisantes, mais comme Merlin l'Enchanteur, elles vous mèneront demain au pire des mondes, celui que même des Aldous Huxley n'auraient oser annoncer !

     

         Alors, les jeunes, avec vos parents, dites NON au monde fou qu'on veut vous fourguer !

     

         Chantal Dupille (pseudo Eva R-sistons)

     

     

         TAGS : Nouvel Ordre Mondial, technologie, code-barre, Aldous Huxley

     

    .


    votre commentaire
  •  

     

     

    Palestine-et-israel-enfants-medias.jpg

     

     

     

    palestine-historique.jpg.

    .

     

     

     

     

    .
    ..
    .
    .
    Un grand humoriste américain se moque d'Israël en direct.

    .
    .

     

    Israël bientôt poursuivi par la CPI

    pour crimes de guerre ?

    25 juillet 2014 par agenceinfolibre

    Une plainte a été déposée à la Cour Pénale Internationale par maître Gilles Devers contre Israël, mandaté par Saleem Al-Saqqa (le Ministre palestinien de la Justice) et Ismail Jabr (Procureur général de la Cour de Gaza). Selon Gilles Devers, cette plainte a de bonnes chances d’aboutir au vu des faits avérés et de l’urgence de la situation en cours.

     

     

     


     

    Comprendre le conflit israélo-palestinien et le sionisme en 10 minutes

    .

    ..
    ..
    Suite ici,
     
    Photo : == COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU 25 JUILLET 2014 SUR LES MASSACRES DE GAZA == LE BUREAU NATIONAL DE L'UPR DEMANDE AU GOUVERNEMENT FRANÇAIS DE S'EXPLIQUER SUR LE « DEUX POIDS DEUX MESURES » DE SA POLITIQUE ÉTRANGÈRE ET SUR LES RAISONS DE L'ABSENCE DE SANCTIONS CONTRE ISRAËL. Lire : https://www.facebook.com/notes/fran%C3%A7ois-asselineau-union-populaire-r%C3%A9publicaine/gaza-lupr-demande-au-gouvernement-de-sexpliquer-sur-son-2-poids-2-mesures-et-sur/10152154992607038   .
    .

     

    Il est des images plus parlantes

    que toutes les discours !

    Chantal Dupille (eva R-sistons)

     

     

    Palestine-enfant-terroriste-jpg

     

     

    Tu as tué ma famillle,

    tu as volé nos biens,

    et tu me traites de terroriste

    car je tente de me défendre ?

    Le terroriste, c'est toi !

    Le terroriste et l'enfant


    .Palestine-terrorisme.jpg .

      Le bêtisier  de Tsahal.

    En prime, le show de Ghouni,

    son idéal féminin est Caroline Fourest !

    FOUS RIRES garantis !

     

    Gaza : Son héroïque défense,

    ce que les médias ne vous disent pas

    sur cette sale guerre

    Alerte ! Gaza: Réacteurs nucléaires, ports, villes et avion israéliens visés

     

    .

     

     

    .

     

      .

     


    votre commentaire
  •  

     

    En savoir plus sur l'Ukraine,

    le blog incontournable !

    Génocide en cours...

     

     

     

    http://bendeko.blogspot.fr/

    Paralipomènes d'une journée ordinaire - Blogge

     

     

     

    .

     

    Découvrez F. Asselineau et l'UPR

    Tout ce que les médias ne vous disent pas !

     

    http://www.upr.fr/

    UPR

     

     

    .

     

     


    votre commentaire
  •  

     

    hollandeisrael-bon.jpg

     

    François Hollande humilié par Barack Obama et ... - UPR

    François Asselineau revient sur la volonté délibérée du président Barak Obama d’humilier François Hollande en invitant Stephen Colbert au dîner d’état à la Maison-Blanche.

     

    François Hollande (et la France) ont été ridiculisé lors du dîner d’état à la Maison-Blanche lorsque le président Barak Obama a invité aux côtés de François Hollande le bouffon satirique Stephen Colbert.

     

    Désopilant !

     

    http://www.youtube.com/watch?v=STpWVZiv4l8&list=UUjY0nl5PhkWPadhEzq_1rIw&index=11

    L'humiliation de François Hollande au parlement Européen

    G20 2011 Sarkozy humilié par Obama devant le monde entie

     

    sarkozy-lie-a-israel.jpg

    .

     

    .


    votre commentaire