• http://www.sequovia.com/actualites/wp-content/uploads/2008/02/eco-conduite.jpg

    http://www.sequovia.com/actualites/wp-content/uploads/2008/02/eco-conduite.jpg

     

     

    * La clé de l’éco conduite *


    LE CARBURANT EST CHER  ET POLLUANT!!

     TOUS LES CONSEILS POUR DIMINUER VOTRE CONSOMMATION DE CARBURANT!! 

    Par souci écologique, de sécurité routière et pour le portefeuille de nos clients, Naturel et Solaire vous offre ces quelques conseils. En dehors de l’économiseur de carburant et de l’aditif C99, qui vous font gagner jusqu’à 20% de consommation (C99 :10% et Eco carb : 20% environ), voici quelques astuces pour encore améliorer votre consommation d’essence :

     

    Ø     Comportement : 

    ü     Levez le pied : Plus vous accélérez fort, plus vous consommerez. Accélérations et freinages nerveux augmentent la consommation de 40%, surtout en ville. De plus, vous n’arriverez pas forcément plus tôt à destination. Rouler en 4ème voir en 5èmeen ville, tout en respectant les limitations de vitesse, est très conseillé.

     

    ü     Anticipez et adoptez une conduite souple : À l’approche d’un feu rouge, d’un stop ou d’un cédez le passage, n’accélérez plus, utilisez votre frein moteur et essayez de garder un peu de vitesse au moment où le feu passera au vert.

    Laissez suffisamment de distance entre vous et le véhicule qui vous précède afin de pouvoir accélérer graduellement sans combler l’espace entre lui et vous ce qui évitera les à coups (frein accélérations) inutiles.

    Regardez, en plus de la voiture de devant, celle qui l’a précède voire même encore plus loin dans le trafic pour pouvoir anticiper les ralentissements et ainsi ralentir avant de devoir freiner fortement.

    Poursuivez cette attitude tout au long de la route, les trop fortes accélérations et les à coups, entrainent une grosse surconsommation et une usure prématurée de vos freins et vos pneus.

    ü     Utilisez le frein moteur lors de vos décélérations, sans tomber dans le surrégime, vous économisez vos freins et rechargerez la batterie sans consommer (pour les injections directes).

    ü     Evitez de pousser les rapports inutilement dans les tours : Rouler sans pousser les rapports permet d’économiser jusqu’à 20% de carburant. Passer les vitesses le plus tôt possible sans tomber dans le sous régime. Les sous régimes ou les surrégimes sont très pénalisants pour votre consommation. En sous régime votre moteur peine, en surrégime votre moteur consomme de l’énergie inutilement. Un conseil : Ecoutez votre moteur. Si vous avez un compte tour, changez de rapport entre 1500 et 2000 tr/min pour un véhicule diesel et 2000 et 2300 tr/min pour une essence (voir moins). La consommation d'un moteur froid peut être 50% supérieure à la normale sur les 2 à 3 premiers kms donc il est très important de ne pas pousser les rapports surtout à ce moment là, et en particulier sur le 1er et le second rapport.

    ü     Respectez les limitations de vitesse : Surtout sur autoroutes, si vous dépassez les 130 Km/h, vous consommerez beaucoup plus même avec une grosse cylindrée. Dans l’idéale, 110 Km/h ou 120 Km/h sur autoroutes vous feront gagner sur votre consommation générale. Par exemple, Passer de 130 à 120 km/h vous fera économiser 1L/100km. En roulant à 120 km/h au lieu de 100 km/h vous augmentez la consommation de 20 %.

    ü     Limitez l’utilisation de la climatisation : Elle augmente la consommation d’énergie de 5% à 10% (route). Et jusqu’à 20% en ville. Il est fortement conseillé de ne jamais dépasser 7°C d’écart avec l’extérieur. Et de ne pas la régler en dessous de 23°C (l’été). Elle représente aujourd’hui un grand confort mais il n’est pas nécessaire de la mettre en marche si la T° extérieur de dépasse pas 23°C, préférez plutôt la ventilation à fond ou les vitres ouvertes à basse vitesse. Les vitres ouvertes entraînent une plus grande consommation que la ventilation mais moins que la climatisation. Sur autoroute, ne roulez pas les vitres ouvertes car les performances aérodynamiques dégradées qui en résultent, vous feront consommer autant, sinon plus, que la climatisation.

    ü     Limitez les petits trajets urbains : Un moteur atteint sa température de rendement idéale après au moins 2 Km de trajet. En deçà, il consomme beaucoup plus. C’est pourquoi, en cas de petit trajet de moins de 2 Km, préférez, quand cela est possible, la marche ou le vélo.

    ü     Ne laissez pas tourner votre moteur au ralenti inutilement: L’arrêt/redémarrage du véhicule consomme moins que de laisser tourner son moteur au-delà de 30 secondes, ex: en stationnement, file d’attente, bouchon, c’est d’ailleurs un des intérêts des véhicules hybrides. Au ralenti, un moteur peut consommer entre 1,1 et 4 litres à l’heure.

     

    Ø     Entretien du véhicule : 

    ü     Vérifiez la pression de vos pneus régulièrement. En effet, un sous gonflage peut occasionner une surconsommation de 5 à 10% dans les cas extrêmes. Attention, toutefois, à ne pas surgonfler vos pneus ce qui pourrait être dangereux au niveau de l’adhérence. Nous vous conseillons de vérifier votre pression tous les mois et de l’ajuster au niveau que recommande le constructeur. Dans l’idéal, il ne faut pas parcourir plus de 3 kilomètres pour aller gonfler vos pneus, au-delà, ils seront ‘chauds’ et les valeurs seront à majorer.

     

     

    ü     Nettoyer ou changer le filtre à air. Un filtre à air encrassé peut entraîner une mauvaise combustion et ainsi diminuer le rendement moteur. Vous pouvez le nettoyer (à sec) ou le changer, le coup n’étant pas très élevé. Nous vous conseillons de faire cette vérification au moins une fois par an.

    ü     Nettoyer ou changer les bougies. De même, pour une bonne combustion, vérifier que vos bougies n’ont pas trop de calamine. Cette vérification n’est pas systématique mais nous vous conseillons de le faire au moins tous les 2 ans. En cas de calamine, vous pouvez nettoyer vos bougies ou les changer. Avec l’eco carburant et le C99, la calamine devrait disparaître naturellement et le moteur et les bougies bien moins encrassées.

                                                                          

    ü     Changer votre filtre à essence (ou à gasoil) et votre filtre à huile dans l’idéale tous les ans.

    ü     Contrôle de parallélisme : Ne pas omettre également de faire effectuer un réglage de géométrie du train avant à chaque fois que vous changer les pneus ou après un choc (trottoirs, accidents ou sensation de vibration dans le volant).

    ü     Démonter la galerie du toit : Lorsque vous ne l’utilisez pas, elle entraine un frein aérodynamique important et inutile qui engendre une surconsommation de 10%. Dans tous les cas, préférez la remorque qui provoque une moins grande consommation que la galerie. Si vous ne pouvez pas utiliser de remorque, le coffre de toit est plus aérodynamique que la galerie.

    ü     Eliminer le poids superflu de la voiture : On a toujours des choses inutiles dans son véhicule. Ne chargez pas votre voiture inutilement, un pack d’eau ou autres objets lourds qui restent en permanence c’est de la surconsommation et une usure plus forte de vos pneus. 100 kg de plus c’est 5% de plus de consommation de carburant.

     

    Si vous respectez l’ensemble de ces conseils, votre véhicule s’en portera beaucoup mieux, et pour un coup d’entretien modeste, mais nécessaire, vous ferez encore plus d’économie de carburants.

    Si vous n’appliquiez majoritairement pas ces principes : Entre l’installation de l’eco carburant, le C99 et l’application de ces conseils, vos gains de consommation et en pollution seront nettement supérieurs à 30%*!!

    Tous ces conseils concernent l’utilisation de votre véhicule, nous vous encourageons aussi à pratiquer le covoiturage, utiliser le vélo, la marche à pied ou les transports en commun, moins polluants qu’un véhicule individuel !

    Sur ces bons conseils pour faire des économies, nous vous souhaitons une bonne route!

     

    * Dépend du type de véhicule et de son ancienneté.

    En dehors de ces conseils, nous vous rappelons que la route est dangereuse et vous conseillons, pour votre sécurité et celles des autres, un bon entretien de votre véhicule et de respecter le code de la route.

    Afin de faire bénéficier de ces conseils au plus grand nombre, naturel et solaire laisse libre la diffusion ou la copie intégrale de son document pdf. Toutefois, la duplication du texte, même partielle, ne peut être effectuée sans l’accord préalable et écrit de naturel et solaire.

    Ci-dessous quelques astuces supplémentaires pour faire

    encore des économies lorsque vous effectuez votre plein.

    Ø     Optimiser votre passage à la pompe : Pour compléter nos astuces d'économies par la conduite, nous avons reçu ces conseils pratiques de la part d’un internaute.

    ü     Astuce n°1 : Faites le plein de votre automobile tôt le matin, lorsque la température terrestre est plus froide. Toutes les stations essence ont leurs réservoirs enfouis dans le sol. La terre étant plus froide, la densité de l'essence ou du diesel est moins grande. En revanche, pendant la journée, la terre se réchauffe, les carburants prennent donc de l' 'expansion. De ce fait, si vous faites le plein dans l'après-midi ou en soirée, votre litre n'équivaut pas à un litre exact. Dans l'industrie du pétrole, la gravité spécifique et la température jouent un rôle très important. 

    ü     Astuce n°2 : Lorsque vous faites le plein, n'engagez pas la manette de pistolet en mode "maximum". La manette ayant trois positions de vitesse soit lentement, "moyen" et "haute vitesse". Optez toujours pour le mode le plus lent. Vous en aurez plus pour votre argent. Si nous appliquons cette règle lorsque l'on fait le plein, nous minimisons les vapeurs créées pendant le remplissage. Tous les boyaux aux pompes ont un retour de vapeur dans le réservoir en terre. Si vous faites le plein et que la manette est à sa plus haute vitesse, un certain % du précieux liquide qui entre dans le réservoir de la voiture deviendra des vapeurs. Les vapeurs ainsi formées retournent vers les réservoirs sous terre, avec comme conséquence que vous optimisez votre prise d'essence.

    ü     Astuce n°3 : Une chose importante est de faire le plein de votre réservoir essence lorsqu'il est encore à moitié plein ! Plus le réservoir est plein, moins il reste d'air. Le carburant s'évapore plus vite que vous ne le pensez. Les grands réservoirs des citernes en raffineries ont des plafonds flottants à l'intérieur. Ainsi, il n'y a pas d'air entre le carburant et l'atmosphère. L'évaporation est tenue au minimum.

    ü     Astuce n°4 : Si vous allez faire le plein et qu'il y a un camion citerne en train de remplir les réservoirs du poste d'essence à la pompe, ne faites pas le plein à cette station car l'action de remplir les gros réservoirs provoque un brassage au sein de ces derniers. Si vous le faites, vous risquez de ramasser des saletés dans le carburant ! Ceci peut vous encrasser votre moteur et entrainer une surconsommation importante sur ce plein.

     

    http://www.naturel-et-solaire.com/gratuit-conseils-pour-consommer-moins-carburant-p-183.html


    votre commentaire
  •  

     

    Goldman Sachs s'approprie l'Europe…


    http://4.bp.blogspot.com/-SX4ou20kEuI/TsOK9CP1mbI/AAAAAAAAFNQ/BK5sON46hAc/s1600/goldman-sachs-vampire-squid.jpg

    http://4.bp.blogspot.com/-SX4ou20kEuI/TsOK9CP1mbI/AAAAAAAAFNQ/BK5sON46hAc/s1600/goldman-sachs-vampire-squid.jpg

     

     

    Opération Nettoyage : 3 coups d’Etat en Europe en 3 semaines

     

     

    La crise financière orchestrée par Goldman Sachs et la Réserve Fédérale américaine semble porter ses fruits comme l'avait convenu le groupe Bilderberg en 1977. Renverser des gouvernements devient un jeu d'enfant : il suffit de dynamiter les banques de l'intérieur avec la complicité des agences de notation et de virer les chefs de gouvernements des pays goinfrés au crédit afin de faire croire au peuple que les problèmes seront résolus avec de nouvelles têtes (dettes). Pendant que la populace hurle au scandale contre les banques et l'irresponsabilité de leur chef de gouvernement, leurs élus les remplacent par des "marchands de dettes" : des banquiers...

     

    Les pions se mettent en place, pourtant, Mitterrand nous avait prévenu...


    Lors de la réunion du groupe Bilderberg à Torquay en 1977, le journal Libération publia une analyse de Roger Mennevée affirmant que ce groupe envisageait d’instaurer un gouvernement mondial dirigé par les États-Unis, qui comporterait l’abandon des souverainetés nationales, l’instauration d’une planification technique de l’économie, et l’établissement d’une monnaie internationale. L'ex-agent d'un service de renseignement espagnol, Luis M. González-Mata, en 1979, dans son livre "Les vrais maîtres du monde", est l'un des premiers à dévoiler l'existence et le fonctionnement du Groupe Bilderberg.



    Coup d'Etat N°1 : La Réserve Fédérale américaine s'empare de la Grèce
    Ancien conseiller économique à la Federal Reserve de Boston de 1980 à 1984, Lukas Papademos semble parfaitement armé de son expérience dans l'imprimerie pour envoyer la Grèce par le fond plus vite que prévu. Gold-up lui communique tous ses vœux de succès dans la mise en esclavage du peuple grec en optant pour une inondation de papier (n'oubliez pas votre gilet pare-balles Mr Papademos)... La feuille de route qui sera dévoilé aujourd'hui sera claire : trouver un maximum d' Euro-photocopieuses avec sa tête de premier de la classe.



    Coup d'Etat N°2 : Goldman Sachs pirate la photocopieuse de la BCE
    Mario Dragui, vice-président de Goldman Sachs en Europe et complice dans le maquillage des comptes publics grecs, devient le banquier le plus puissant d'Europe à la place de Jean-Claude Tricherie. Le groupe Bilderberg n'aurait pas pu trouver meilleur poste au sommet de la la pyramide de Ponzi européenne qui connait par cœur où se trouve la touche Ctrl+Print de la photocopieuse.




    Coup d'Etat N°3 : Goldman Sachs vole le trône italien

    Membre du comité de direction du groupe Bilderberg, Mario Monti accède en 2005 au niveau de "International Advisor" de Goldman Sachs, et devra désormais se charger de maquiller les comptes de l'Italie afin qu'elle n'implose pas trop vite avec l'aide de son collaborateur de la BCE. Les italiens vont amèrement regretter les galipettes de Berlusconi quand nos 2 zigottos commenceront à les envoyer sur les galères romaines à grands coups de rabots fiscaux et sociaux.


    http://gold-up.blogspot.com/2011/11/ope ... at-en.html


    votre commentaire
  •  

     

     

     

    http://cdn.pearltrees.com/s/preview/index?urlId=1188604

    http://cdn.pearltrees.com/s/preview/index?urlId=1188604

     

     

     

    La fable de Louis Even.

    L’île des naufragés 

     

     

     

    Cliquer sur les liens

     

     

    et pour comprendre le mécanisme

    contre les peuples, aujourd'hui,

    des extraits de

    la Lettre d'un Maire

    aux Elus français:

     

    .

    http://www.alterinfo.net/photo/art/default/1275366-1670808.jpg?v=1290015258

    http://www.alterinfo.net/photo/art/default/1275366-1670808.jpg?v=1290015258

     

     

    .

     

    Objet : Les difficultés économiques croissantes des pays de

    la zone euro et les événements récents me conduisent à certaines

    réflexions que je souhaite soumettre à votre sagacité, mais aussi

    à votre conscience.

     

    1- Les présidentielles


    Comme vous le savez, les ‘’grands électeurs’’ ont en ce moment la

    lourde responsabilité de donner ou non leur parrainage à un des candidats

    à l’élection présidentielle. Soucieux de ne pas gaspiller le mien en pure perte, je me suis intéressé de près à toutes les informations qui pourraient m’aider à faire un choix.

     

    2- La création monétaire


    Il y a un problème qui m’a toujours interpellé, c’est la création monétaire

    et l’opacité qui règne autour des explications de certains économistes.

    Au fil de mes recherches, j’ai découvert des informations que

    j’ignorais et que l’immense majorité de nos concitoyens

    ignorent aussi. Ces informations me paraissent fondamentales

    pour comprendre les causes profondes de la dégradation

    continuelle de notre économie depuis

    40 ans (L’augmentation du chômage et des régressions sociales

    étant les conséquences de cette dégradation).

    C’est en raison de la confiance que je vous accorde que je me

    permets de vous faire part de l’état actuel de mes réflexions et

    de vous confier mes questionnements.

     

    3- Le crédit social de C. H. Douglas


    Je propose de partir du concept ‘‘Le Crédit social ’’de Clifford

    Hugh Douglas (1879-1952) C’était un ingénieur comptable

    Ecossais. (Les textes en italique sont des emprunts extérieurs)

     

    (..) 

     


    Dans la vision de C.H. Douglas c’est le pouvoir régalien

    des états de battre monnaie qui permet la création du

    dividende national. Ce dividende est injecté dans le système

    gratuitement (celui qui reçoit ce dividende n’a pas à le

    rembourser ni à payer d’intérêts sur celui-ci).


    4- Louis Even


    Louis EVEN (1885-1974) http://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_

    Even était un philosophe et un religieux canadien il s’est inspiré

    du crédit social de Douglas pour développer des variantes

    diverses dont l’une des plus  connues est le mouvement créditiste.

    Pour illustrer de façon très pédagogue le fait que la monnaie

    devrait être au service des échanges donc au service du peuple

    qui produit la richesse par son travail il écrit une fable «L'Île des

    naufragés» fort instructive pour comprendre le mystère de

    l'argent. Pour la cohérence du document papier j’ai reproduit

    l’intégralité de la fable à la fin du document

    prise sur : http://www.michaeljournal.org/ilenauf.htm


    Le conte en question décrit parfaitement la situation des pays

    de l’UE. En quelques lignes :


    Les 5 naufragés débarquent sur une île…Ils produisent ce dont

    ils ont besoin….Ils sont obligés de faire du troc, car ils n’ont

    pas de monnaie… Le troc ce n’est pas très pratique…Un

    6ème naufragé débarque, c’est un banquier… Ce banquier

    à la demande des naufragés, propose de leur prêter à chacun 200$

    pour leur permettre de faire les échanges, mais comme l’argent

    appartient au banquier, celui-ci le prête avec un intérêt de

    8% /an… Évidemment, ce qui devait arriver arriva et à la fin

    de l’année impossible de trouver 1080$ pour rendre au

    banquier, mais le banquier a une idée…. il propose que les

    naufragés ne remboursent pas le capital, mais seulement qu’ils

    payent les intérêts…


    Lire la fable complète à la fin du document….


    D’un point de vue macroéconomique, notre dette abyssale

    ne pourra jamais être remboursée,

    car les intérêts de cette dette n’ont jamais été créés par

    les banques. De plus (courrier du maire au sénateur

    .doc Page 3 sur 20) environ 90% de cette dette correspond

    à de l’argent scriptural (donc créé ex-nihilo) ce qui pose

    la question de la légitimité réelle des intérêts perçus

    par les banques privées. Mais le système a tout prévu,

    car la dette est constamment renégociée, elle passe de

    main en main et je doute qu’il soit aisé de dire à

    un investisseur étranger d’aller s’asseoir sur ses créances

    qui sont peut-être issues de dépôts réels.


    Louis Even, en 1962 lors d’un petit discours montre d’une autre façon

    l’absurdité de la dette publique. http://www.youtube.com/watch?v=VJCIEsjhK_A


    5- Maurice Allais


    Maurice Allais (1911-2010) prix Nobel d’économie http://fr.wikipedia.org/wiki/Maurice_Allais a aussi

    soutenu le crédit social de Douglas. Mais il était aussi

    un anti mondialiste. Dans le document,

    l’Europe en crise que faire ? Réponse à 4 questions,

    il écrit ce qui suit :


    L'aveuglement de nos dirigeants politiques

    Au regard de l'ensemble de l'évolution constatée de 1974 à 2004,

    soit pendant trente ans, on peut affirmer aujourd'hui que cette

    évolution se poursuivra si la politique de

    libre-échange mondialiste de l'Organisation de Bruxelles

    est maintenue.


    En fait, toutes les difficultés pratiquement insurmontables dans lesquelles

    nous nous débattons aujourd'hui résultent de la

    réduction d'au moins 30 % du Produit national brut réel

    par habitant d'aujourd'hui. La prospérité de quelques groupes

    très minoritaires ne doit pas nous masquer une évolution

    qui ne cesse de nous mener au désastre.


    L'aveuglement de nos dirigeants politiques, de droite

    et de gauche, depuis 1974 est entièrement responsable

    de la situation dramatique où nous nous trouvons aujourd'hui.

    Comme le soulignait autrefois Jacques Rueff : "Ce qui doit arriver arrive".


    Toute l'évolution qui s'est constatée depuis 1974 résulte

    de l'application inconsidérée et aveugle de l'Article 110

    du Traité de Rome du 25 mars 1957 constamment repris

    dans tous les traités ultérieurs :


    Article 110

    "En établissant une union douanière entre eux les Etats membres

    entendent contribuer conformément à l'intérêt commun

    au développement harmonieux du commerce mondial,

    à la suppression progressive des restrictions aux échanges

    internationaux et à la réduction des barrières douanières".


    En fait, pour être justifié l'Article 110 du Traité de Rome

    devrait être remplacé par l'article suivant :

    "Pour préserver le développement harmonieux du commerce

    mondial une protection communautaire raisonnable doit être

    assurée à l'encontre des importations des pays tiers dont les

    niveaux des salaires au cours des changes s'établissent

    à des niveaux incompatibles avec une suppression de toute

    protection douanière".


    http://allais.maurice.free.fr/Cliquer%20pour%20chargement.pdf

    http://allais.maurice.free.fr/index.htm

    http://monnaie.wikispaces.com/Proposition+M.+Allais


    Et parlant de la création monétaire :


    Dans un article du quotidien Le Monde (du 25/10/1988),

    Maurice Allais, prix Nobel 1988 d’économie, déclare qu’il

    n’y a pas de différence aujourd'hui entre le métier de faux-monnayeur et celui de banquier.  Peut-on être plus clair ?


    6- Une évidence se dégage


    a- La monnaie sert aux échanges. Le pouvoir régalien des états

    est de pouvoir battre monnaie pour financer certaines dépenses

    publiques. En régulant la création monétaire en fonction de la

    croissance et d’autres facteurs, l’état maintien l’équilibre

    pour que les biens produits puissent être achetés par ceux qui les

    fabriquent. Trop de monnaie c’est l’inflation qui profite aux plus

    pauvres (leurs emprunts deviennent plus faciles à rembourser),

    pas assez de monnaie c’est la récession qui

    profite aux plus riches (la monnaie devenant rare ne se déprécie

    pas). Cette création monétaire même si elle est faible doit impérativement

    être gratuite pour 2 raisons


    - Elle appartient à ceux qui produisent la richesse donc à ceux qui travaillent.

    - Accepter de payer un intérêt sur cette création monétaire, c’est s’imposer

    un impôt à vie qui va croître de façon exponentielle.


    b- Un autre pouvoir des états est de contrôler le libre échange, de pouvoir

    interdire certains mouvements de capitaux, voire

    d’interdire les délocalisations. Sans contrôle les multinationales

    vont obligatoirement délocaliser pour abaisser les coûts

    de production. Les travailleurs français sont mis en concurrence

    avec des travailleurs sans protection sociale donc les régressions sociales

    deviennent obligatoires pour concurrencer ceux qui

    n’en ont pas.


    7- La constitution européenne


     Tout ceci est la vision d’une économie au service du peuple, malheureusement

    la construction Européenne impose l’inverse

    par : L’article 104 du traité de Maastricht,

    puis par l’article 123 du traité de Lisbonne

     

     

    Un coup d'Etat politique et financier en 4 actes :


     

     1  -  1er acte : La France privatise la création monétaire


    En 1973, le ministre des finances Valery Giscard D’Estaing

    (sous la Présidence de Pompidou, ancien directeur général

    de la banque Rothschild) modifie les statuts de la Banque

    de France à travers la loi 73-7pour lui interdire de faire des

    avances ou des prêts à l’Etat.


    2  - 2e acte : On Européanise cette règle


    En 1992, l’article 104 du traité de Maastricht interdit à la

    BCE et aux Banques Centrales Nationales de consentir des

    avances ou des prêts aux États ou aux Collectivités Publiques.

    Cette loi s’étend donc à toute l’Europe.


    3 - 3e acte : La règle passe dans la proposition de constitution

    européenne.


    L’article 123 du traité de Lisbonne reprend mot

    pour mot le libellé de l’article 104 de traité de Maastricht.


    4 - 4e acte : Sarkozy bafoue 200 ans de démocratie Française


    Le traité de Lisbonne a été adopté en France par Mr Sarkozy

    le 04 février 2008 alors que le référendum sur la constitution

    européenne avait été rejeté en 2005 par 53% des Français


    http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/traite-de-lisbonne-

    article-123-le-75113


    Et pour couronner le tout un libre échange sans plus aucun

    contrôle

       

    Article 63 du traité sur la constitution européenne


     

    Article 63 (ex-article 56 TCE)


    1. Dans le cadre des dispositions du présent chapitre,

    toutes les restrictions aux mouvements de capitaux entre

    les États membres et entre les États membres et les pays

    tiers sont interdites.


    2. Dans le cadre des dispositions du présent chapitre,

    toutes les restrictions aux paiements entre les

    États membres et entre les États membres et les pays tiers

    sont interdites


    8- Problème de la croissance


    En plus du problème des intérêts qui ne sont pas créés,

    il y a autre chose d’extrêmement dérangeant dans le système

    économique actuel. Afin de pouvoir rembourser ces intérêts

    croissants, il faut de plus en plus de richesses donc, nous

    disent les économistes, il faut une croissance forte. Mais une

    croissance constante entraîne une augmentation exponentielle

    du PIB. En même temps les mêmes penseurs prônent un développement

    durable. Pour penser qu’un PIB qui croît à

    l’infini est (courrier du maire au sénateur.doc Page 5 sur 20)

    compatible avec un développement durable, il faut, disait

    je ne sais plus qui : être un fou ou un économiste.


    9- La dette publique source de l’INSEE


    Le graphique ci-après provient de l’INSEE

    http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_id=0&ref_id=NATTEF08318


    (courrier du maire au sénateur.doc Page 6 sur 20)

    Bien sûr, il serait intéressant de connaître la part des

    intérêts payés entre 1979 et 2010. J’ai cherché

    succinctement sans résultat. Finalement, j’ai trouvé

    un site qui s’était posé la même question :

    http://monnaie.wikispaces.com/Arnaque


    Explications préalables

    Il y a quelques années, j’avais demandé à l’INSEE de

    me fournir le montant exact et précis des intérêts payés

    chaqueannée au titre de la dette « au sens de Maastricht »

    pour l’ensemble des Administrations Publiques (les « APu »

    dans le jargon administratif)… Leur réponse négative

    m’avait poussé à « reconstruire » ces montants à partir

    des taux d’intérêt moyens fournis par la Banque de France,

    et c’est cette reconstruction qui a été à la base des différents

    calculs que les lecteurs peuvent trouver ici ou là dans

    les articles ou les livres [« La dette publique, une affaire

    rentable » (ed Yves Michel) , « Les 10 plus gros mensonges

    sur l’économie » (nouvelle édition 2010, ed Dangles), et

    le dernier paru » Argent, dettes et banques« , (ed Yves Michel)]

    que j’ai publiés sur la question.


    La sortie récente du « RAPPORT SUR LA SITUATION

    DES FINANCES PUBLIQUES »

    ( http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics

    /104000234/index.shtml )

    m’avait donné espoir que ces données étaient maintenant

    disponibles…


    J’ai donc demandé à nouveau à l’INSEE de me fournir

    ces informations. Malheureusement, voici leur réponse

    (tout à fait incroyable alors qu’on nous sature partout avec

    le problème du poids de la dette) : « L’information recherchée

    (charge de la dette) ne correspond pas à un agrégat de la

    comptabilité nationale et ne figure donc pas dans les résultats

    publiés »


    Nous n’avons pas le droit de savoir comment s’est constituée

    cette dette gigantesque, mais grâce à elle et au chômage

    qui en découle nous avons le devoir de la faire baisser

    en acceptant les régressions sociales, la perte du pouvoir

    d’achat, les privatisations, etc


    Bref au final après recoupement des données de la Banque

    de France et de l’INSEE la personne a pu établir le graphe

    ci-dessous http://monnaie.wikispaces.com/Arnaque


    Ce graphe est en euros constants d’où l’écart sur les

    premières années avec le tableau de l’INSEE qui est en

    euros courants.

     

    Sans l’abandon de la création monétaire aux banques

    privées, la dette publique n’aurait jamais connu l’inflation

    actuelle.


     En 2007 la dette aurait été quasi nulle. Depuis 1979

    c’est la puissance de la fonction exponentielle des intérêts

    qui a fait croître la dette.

     

     

    (..)

     

    la dette colossale de la zone euro ne sera jamais remboursable

    de façon globale pour trois raisons :

     

    - Cette dette est illégitime, car avec les réserves fractionnaires,

    90% de l’argent est créé ex nihilo.


    - Les intérêts ne sont pas crées par les banques.


    - Les intérêts augmentent de façon exponentielle.


    (La première raison est d’ordre déontologique les deux autres sont

    d’ordre arithmétique)


    L’argent créé ex nihilo c’est l’argent dette créé par une

    simple écriture comptable.

     

    (..)

     

    Les banques privées fabriquent la monnaie nécessaire

    et la prêtent aux états moyennant un intérêt à vie.

    Impossible de rendre le capital, car il est nécessaire aux

    échanges. Donc, la dette va augmenter de façon exponentielle.

     

    (..)

     

    Le peuple a éé trahi par ses élus ! 

     

     

    (..) 12- La plus grande supercherie de tous les temps


    a- On interdit aux nations de frapper leur propre monnaie.


    b- On autorise les banques privées de le faire à leur place

    moyennant intérêt.


    c- On interdit aux nations de contrôler le libre échange.


    d- Avec la monnaie unique, on impose un euro fort.


    e- L’euro fort affaiblit les pays les plus faibles.


    f- La délocalisation entraîne des déficits budgétaires.


    g- Les déficits budgétaires entraînent des emprunts.


    h- La dette croît de façon exponentielle pour tous les pays

    de la zone Euro.


    i- Un petit coup de main par les agences de notation

    qui font grimper les taux d’intérêt du pays de leur choix,

    par des prédictions auto réalisatrices  (Note d'eva : A force

    d'être claironnées, elles finissent par se réaliser. Comme les

    sondages, sans cesse martelés, font... l'élu !)

    (Les agences annoncent  que la note de la France et d’autres

    pays va probablement encore baisser, car les perspectives

    économiques ne sont pas favorables sic).


    j- Il faut bien faire attention d’attaquer les états les plus

    faibles, ainsi les grands penseurs européistes pourront dire

    que la faillite est due aux manques de compétitivité à la

    fainéantise du peuple, etc.


    k- Les états attaqués par les spéculateurs se retrouvent

    en cessation de paiement ou ne tardent pas à l’être.


    l- On force les autres pays de la zone EURO à financer

    leurs dettes (MES)


    m- Les autres pays en finançant une dette fictive

    s’appauvrissent et deviennent ainsi les nouvelles

    proies des spéculateurs.


    n- Avec, plans d’austérité sur plans d’austérité, on arrive

    à économiser des sommes considérables pour financer la dette,

    mais ce n’est pas suffisant.


    o- Il faut maintenant que la Grèce vende son patrimoine,

    il faut privatiser pour tout vendre aux Chinois mais aussi à

    des fonds de pension Américains. Cela a aussi commencé chez

    nous.


    p- M. Papandréou voyant son peuple ruiné ne veut plus

    appliquer de plan d’austérité supplémentaire. Il propose un référendum pour savoir si les Grecs sont prêts à quitter

    l’Europe.


    q- M. Papandréou démissionne (mise sous tutelle de la Grèce).


    r- Il est remplacé par M. Papademos non élu, un ancien

    de la banque Goldman Sachs, qui a camouflé la dette

    Grecque et qui a ensuite parié sur son effondrement.


    s- A qui le tour ???

     

     

     

      Les textes complets ici :

     

     

     

    Voir aussi :

     

    Mardi 13 mars 2012

     

    http://2.bp.blogspot.com/-9Egkcnu7xL8/TtxLZ1VVNtI/AAAAAAAADAk/cyu9mZHobjc/s1600/banksters.jpg

     

     

     

    François Mitterrand


    Voilà ce que disait François Mitterrand à propos de

    la guerre économique avec les Etats-Unis


    "La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre

    contre les Etats-Unis. Une guerre permanente, économique,

    une guerre sans morts. [...] Oui, ils sont très durs les

    Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans

    partage sur le monde. Une guerre inconnue, une guerre

    permanente, sans morts apparemment, et pourtant une guerre

    à mort." François Mitterrand (1916-1996), Ex-Président français.

    Commentaire lors d'un entretien privé avant sa mort, cité dans le

    Courrier International du 13 Avril 2000

     

     


    votre commentaire
  •  

     

    Envoyé par un journaliste d'investigation :

     

    http://zorgonaute.files.wordpress.com/2011/03/principes-c3a9lc3a9mentaires-de-propagande-de-guerre.gif?w=640

    http://zorgonaute.files.wordpress.com/2011/03/principes-c3a9lc3a9mentaires-de-propagande-de-guerre.gif?w=640

     

     

    Après nous avoir menti pour justifier la guerre de Libye,
    on nous ment pour justifier la guerre de Syrie !

    Bonjour à toutes et à tous,

    Aujourd'hui, alors que l'image du sioniste BHL s'est usée dans la guerre contre la Libye, Il n'est pas étonnant que ce soit Badinter, du groupe de « communication » Publicis, qui soit chargé de faire la propagande de l'impérialisme américano-sioniste contre la Syrie. En effet, en 2004, Publicis avait déjà été payé par Israël pour faire de la propagande pour le mur de l'apartheid en Palestine occupée. En voici la preuve :

    http://mai68.org/spip/spip.php?article3298


    Le métier de Badinter, à Publicis, c'est de faire ce que l'on appelle pudiquement de la « communication ». De quoi s'agit-il en réalité ? Tout simplement de faire de la propagande ; et, pour ce faire, tout est permis : mentir, créer de toutes pièces de faux événements présentés comme vrais, présenter les coupables comme victimes et les victimes comme coupables, etc.


    Pour en savoir plus sur la « communication », c'est-à-dire sur la propagande, vous pouvez lire mon « Petit traité de propagande : perroquets, associations "indépendantes" et sondo-mensonges » au lien suivant :


    http://mai68.org/spip/spip.php?article1306


    Vous trouverez des exemples de "communication" particulièrement bien réussie dans mon article intitulé « Petit traîté de stratégie moyen-orientale » au lien suivant :


    http://mai68.org/spip/spip.php?article3834


    Extrait à peine modifié :


    « On nous avait fait croire aux Armes de destruction massives de Saddam Hussein (Irak) en 2003 pour justifier la deuxième guerre du Golfe. Et aussi quelques années auparavant, on avait eu le témoignage émouvant d'une jeune femme qui, soit-disant, travaillait dans une maternité au Koweit. Elle prétendit que les soldats de Saddam au Koweit débranchaient les couveuses à bébés prématurés pour les voler (les couveuses) et que les bébés mouraient. Ça a servi à justifier la première guerre du Golfe. Il s'est avéré quand cette guerre fut finie que la jeune femme n'avait jamais travaillé dans aucune maternité, que tout était faux, et que la nana en question était la fille de l'ambassadeur du Koweit aux USA ! pareil pour le faux charnier de Timisoara pour détruire la Roumanie de Ceauscescu. »


    Au sujet de la Syrie aussi, on nous fait de la propagande mensongère.


    Depuis un an, la Syrie est confrontée sur son sol à une guerre menée par plus de 15 000 mercenaires et combattants étrangers introduits dans le pays par l'impérialisme occidental. Cette guerre est déguisée en "révolte du peuple" par les médias propagandistes au service de l'impérialisme.


    La vérité sur Homs enfin dévoilée :

    http://mai68.org/spip/spip.php?article3934


    La rétorsion chinoise contre la guerre occidentale en Syrie :

    http://mai68.org/spip/spip.php?article3920


    Les Russes dénoncent que plus de 15 000 mercenaires et combattants étrangers sont présents en Syrie :

    http://mai68.org/spip/spip.php?article3919


    Les Russes dénoncent que 13 militaires français ont été arrêtés à Homs en syrie :

    http://mai68.org/spip/spip.php?article3914

    Lien de cet article sur mon site : http://mai68.org/spip/spip.php?article3944

     

     

    Voir aussi :

     

    http://4.bp.blogspot.com/-MpVc-iRceb8/T1trOidS4_I/AAAAAAAAWSM/KChuXuGyZCc/s1600/Bombe+de+la+d%C3%A9mocratie+am%C3%A9riacaine.bmp

    http://4.bp.blogspot.com/-MpVc-iRceb8/T1trOidS4_I/AAAAAAAAWSM/KChuXuGyZCc/s1600/Bombe+de+la+d%C3%A9mocratie+am%C3%A9riacaine.bmp

     

     

    .

    .

     


    votre commentaire
  •  

     

    http://static.lexpress.fr/medias/1497/766804.jpg

     

    http://static.lexpress.fr/medias/1497/766804.jpg

     

    2012 Mission Elysée: la bande annonce (2)

     

    Dernier épisode ici :

     

    Sortie le 22 avril 2012

     

     

    http://www.youtube.com/embed/Rx81f1Z7qU0

     

     

    Précédent épisode :

     

     

    j

    2012 Mission Elysée: la bande annonce sanglante (1)

    Par (LEXPRESS.fr), publié le 01/09/2011

    • Grossir la taille du texte
    2012 Mission Elysée: la bande annonce sanglante

    Le visage de Nicolas Sarkozy dans la parodie de Stéphane Blanchard

    Capture d'écran

    Les élections approchent et sont la cible des parodistes d'Internet. Quand Stéphane Blanchard s'attaque au sujet, ce n'est pas sans humour. 2012, Mission Elysée, ou les élections vues d'un autre oeil. 

    Fin mai 2011, Stéphane Blanchard se lance dans le projet 2012 Mission Elysée-la web série! Une première vidéo sous forme de bande annonce fait sensation sur les plates-formes de diffusion Dailymotion et Youtube comptabilisant plus de 600 000 vues. Le but? Parodier, par le biais d'extraits de film et d'incrustation, les élections présidentielles 2012 en portant un regard amusé sur l'actualité politique et en mettant le doigt sur ce que les principaux protagonistes n'aiment pas montrer.  

    Les références aux films d'action américains foisonnent. Entre Red, Wanted, Retour vers le futur 2 ou Matrix, Stéphane Blanchard intègre les visages des hommes et femmes politiques sur les corps des acteurs. Le résultat n'est pas parfait mais fait tout de même de l'effet. 

     

    LEXPRESS.fr a contacté l'auteur de ces vidéos pour comprendre la démarche du personnage. 


    Comment est venue l'idée du projet 2012, Mission Elysée-la web série ?

    L'idée de créer une bande annonce type "films à l'américaine" sur les élections de 2012 me trottait dans la tête depuis un moment. J'ai réalisé la bande annonce juste par plaisir car je ne pensais pas faire autant de bruit avec. Une remarque d'un internaute sur cette vidéo a retenu mon attention. Pas de voix off sur celle-ci. Aspect volontaire de ma part, car la bande annonce est agrémentée de texte suffisant afin de faire passer le message. Mais cela m'a donné l'idée d'en faire une web série avec cette fois ci une voix off qui se voudra tantôt espiègle et légère (épisodes 1 et 2), tantôt grave, sérieuse voire profonde (épisodes à l'approche des élections).  


    A quelle fréquence comptez vous diffuser les épisodes?

    Actuellement mon temps libre me permet de créer une parodie tous les 15 jours en moyenne, bien qu'entre l'épisode 2 et 3 il se passera plus de temps puisque j'attends de voir le retour sur les deux premiers opus. L'épisode 3 sera certainement fait en fonction des primaires socialistes. Ensuite ce sera au minimum un épisode par mois. Je continuerai cette web série jusqu'aux élections. 

     

     

    j

     

     

    N'avez-vous pas peur de déranger ou d'avoir des problèmes avec les candidats?

    Oui et non. Dans la bande annonce par exemple une scène a fait du bruit: celle ou Marine Le Pen nous montrant une partie de sa personnalité ignorée de beaucoup (scène d'interrogatoire de Sharon Stone dans Basic Instinct). J'ai pensé que cela aurait pu me causer des soucis. J'avais donc créé une autre bande annonce sans cette scène. Je pense que tant que je ne parle pas de la personnalité ou de la vie privée des candidats, cela passe. Pour l'affaire DSK, je n'en parlerai pas. Je pense que cela touche à la fois la vie politique et la vie privée de Dominique Strauss Kahn. La seule allusion dans l'épisode 1 sur son "séjour à l'hôtel Rykers" est pour parler de la situation au sein du PS à l'approche des primaires vis à vis de cet événement. 


    Avez-vous eu des retours de ceux-ci?

    Non, hormis le buzz autour du chef de cabinet de François Hollande, Mr Thierry Lajoie qui a fait "buzzer" la bande annonce en la diffusant sur Facebook. 

     

     

    j
    suite ici :
    Vous pouvez retrouver les deux premiers épisodes de la web série sur Staiff.fr le site officiel de Stéphane Blanchard
    http://www.lexpress.fr/culture/cinema/2012-mission-elysee-la-bande-annonce-sanglante-de-l-election-presidentielle_1026003.html
    .

    Site Web pour cette image

    .

    2012 Mission Elysée: la bande annonce sanglante

    .

    lexpress.fr

     

     

     

    .

     

     


    votre commentaire
  • Blueberry définitivement figé

    Blueberry par Giraud
    Hayao Miyazaki doit être bien triste désormais : son ami Jean Giraud n'est plus là. A eux deux, ils ont apporté à la bande dessinée un lustre qu'elle n'avait pas auparavant.

    En effet depuis d'assez nombreuses années désormais, il s'est dessiné une synergie entre les deux faces de cet art bien spécifique. Nous sommes loin désormais des "Comics" de la tradition US, et à côté des mangas (au masculin) travaillés à la chaîne se dégage "la" manga d'auteur, tirée en format plus grand sur du beau papier. De même la BD a pris son essor grâce aux Belges, surtout, mais parmi les Grands figurait Jean Giraud, qui a aussi signé Gir ou Moebius.

    Grâce à mon fils, qui en avait fait son sujet de mémoire pour la maîtrise d'histoire de l'art, j'ai pu plonger dans un univers de la BD que je connaissais mal. Par la perfection du dessin et des scénarios, "Lieutenant Blueberry" était en bonne place, avec les compositions de Druillet et de bien d'autres. Cette perfection rejoignait celle du "Quartier Lointain", de Jiro Taniguchi, ou du "Mariko Parade" exécuté à quatre mains par la prometteuse Kan Takahama et Frédéric Boilet, français vivant au Japon.

    Les continuateurs de Jean Giraud sont là, heureusement. Il aura apporté beaucoup à ce qui aurait pu rester un genre mineur. L'incontournable festival d'Angoulême témoigne de plus en plus, chaque année, de la vivacité de ce qu'on n'hésite plus à appeler un art à part entière.

    votre commentaire
  • http://cache.20minutes.fr/img/photos/20mn_indesign/2011-03/2011-03-22/article_2203-MON-FUKUSHIMA.jpg

    http://cache.20minutes.fr/img/photos/20mn_indesign/2011-03/2011-03-22/article_2203-MON-FUKUSHIMA.jpg

    dimanche 11 mars 2012

    C'était il y a un an, au Japon

    Ce matin à 5h46 (14h46 là-bas), le Japon entier s'est figé pour une minute de silence à la mémoire des victimes de la catastrophe, tremblement de terre et tsunami. Il y a un an, le Japon a basculé dans une horreur dont il ne se relèvera jamais complètement.

    En raison de la pollution radioactive qui imprègne beaucoup de débris qu'il faut évacuer, des zones de plus en plus grandes du territoire japonais ne seront plus jamais saines pour des générations et des générations. Il faut lire cet état des lieux qui loin de donner quitus aux autorités japonaises, proclame que le Japon sera de plus en plus infecté et dangereux, que ses habitants, surtout les plus jeunes, seront affectés dans les décennies qui viennent de nombreuses séquelles cancéreuses ou autres. Les autorités ne font rien, tenues à la gorge par le lobby de l'énergie soutenu par les yakusas. 

    Ne nous faisons aucune illusion : notre pays est tout autant bâillonné, sinon plus encore. Au Japon, les deux derniers réacteurs encore en service seront arrêtés pour l'été. En France, les 58 restent en fonctionnement, et les irresponsables font le forcing pour que leur durée de vie, théoriquement de 30 ans, passe à 50, 60 ans. On peut imaginer les risques que cela implique.

    C'est pourquoi hier et aujourd'hui toute la France est traversée de manifestations dans le but de sortir du nucléaire civil et militaire. J'ai participé hier à l'une d'entre elles, avec cette pancarte.
     Si ne se présente pas un renversement total de la politique énergétique en France, il risque, comme ce fut presque le cas le 27 décembre 1999 dans le Bordelais, d'arriver ici ce qui est arrivé dans le Tohoku il y a un an.

    Luttons pour que nos enfants et lointains descendants ne vivent pas avec cette continuelle menace sur leurs têtes, et crions avec les courageux No Pasaran ! (document libre de droits)
    .
    http://www.lesjardinsducharmoi.org/wp-content/uploads/2011/09/Fukushima.jpg
    http://www.lesjardinsducharmoi.org/wp-content/uploads/2011/09/Fukushima.jpg

    votre commentaire
  • Réseau Voltaire | 4 mars 2012

    La France rétablit la censure militaire

    dimanche 4 mars 2012, par Comité Valmy



     

    La télévision publique syrienne a confirmé, samedi 3 mars 2012 à la mi-journée, les informations publiées deux semaines plus tôt par le Réseau Voltaire : l’Armée nationale syrienne a fait prisonniers 18 agents français à Homs et un 19e à Azouz.

    Cette confirmation indique que les négociations engagées entre Paris et Damas se sont soldées par un échec et que la Syrie a décidé d’augmenter la pression sur la France en portant l’affaire sur la place publique.

    Depuis le 14 février, nos informations ont été abondamment citées et commentées dans la presse internationale, sauf en France. Cela peut s’expliquer par la difficulté des médias français de vérifier des faits aussi sensibles.

    La presse turque a confirmé l’arrestation du 19e agent français en expliquant que 4 agents turcs avaient été arrêtés avec lui, ceci alors même qu’Ankara s’était engagé le 7 février à retirer tous ses agents en échange de la restitution de 49 prisonniers.

    À la télévision libanaise Al-Manar, Mohammad Dirar Jamo a rapporté un échange entre le ministre français des Affaires étrangères et son homologue saoudien en marge de la conférence de Tunis. Le prince Saud al-Faysal bin Abd al-Aziz Al Saud déplorait que la France n’ait pas reconnu le Conseil national syrien comme seul représentant légitime de la Syrie. Alain Juppé lui aurait alors répondu : « Si je fais, qui nous rendra nos soldats ? »

    Ci-dessous un exemple de traitement en anglais par Russia Today :

     

     

    Quoi qu’il en soit, la presse française de ce matin reste silencieuse alors que ces informations sont maintenant publiques. Cette attitude atteste du rétablissement de la censure militaire en France. Ce dispositif, qui était la norme durant la guerre d’Algérie, il y a un demi-siècle, avait permis au courant impérialiste de cacher à la population des événements historiques qui ne furent intégrés dans la conscience nationale que des décennies plus tard (par exemple le massacre des Algériens dans Paris, le 17 octobre 1961).

     

    La question qui se pose est de savoir si le président Sarkozy a rétabli la censure militaire pour des motifs d’intérêt national ou pour des raisons personnelles, c’est-à-dire pour éviter de devoir rendre compte à ses concitoyens de la guerre secrète qu’il conduit contre la Syrie en violation de la Constitution.


    Les Français éliront un nouveau président lors d’un scrutin à deux tours, les 22 avril et 6 mai 2012.

     

    http://www.voltairenet.org/La-France-retablit-la-censure

     

    Sur le même sujet :


    - « Un 19ème agent français arrêté en Syrie », Réseau Voltaire, 28 février 2012.
    - « La France ouvre des négociations avec la Syrie pour récupérer ses 18 agents », Réseau Voltaire, 26 février 2012.
    - « La guerre secrète de la France contre le peuple syrien », Réseau Voltaire, 22 février 2012.
    - « Fin de partie au Proche-Orient », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 14 février 2012.
    - « Syrie : 5 questions à Thierry Meyssan », Voltaire Network TV, YouTube, 14 février 2012.

     

     

     

    http://www.alterinfo.net/photo/art/default/3358922-4824420.jpg?v=1318850981

     

    Syrie :

     

    Les Médias nous parlent toujours de HOMS, "ville martyr"...

    J'ai décidé, moi, de parler de Syrte attaqué par l'OTAN en Libye, dont les Médias n'ont rien dit sauf un journaliste à chaud (il n'y a que là, chaque fois, qu'on a un peu d'information digne de ce nom, l'émotion aidant - et la censure n'étant pas passée encore...), note d'eva 

     

    Enfer de Homs - de Syrte, de Jénine, d'Irak, de la désinformation ? (eva)

     

     

     

    Voici des infos sur la Syrie sélectionnées par un excellent blogueur :

     

     

    Voir aussi :

     

    Syrie: Villepin veut des "frappes ciblées" !!

    Syrie: l'Arabie défend le droit de l'opposition à s'armer

    Syrie : les terroristes affluent vers le Liban !

     

    La Turquie n'exclut pas d'annexer le nord de Chypre

    La Turquie, nouveau marchand d’armes!

     

     

     

    LE CALVAIRE DU PEUPLE SYRIEN : Un espoir pour une sortie du tunnel ?

    lire suite

     

     

    Homs libérée : Nouvelles révélations sur le terrain à Baba Amr

    lire suite

     

    Syrie : désinformation massive

    lire suite

     

    La France rétablit la censure militaire

     

    http://i.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L300xH268/censure-2-d1989.jpg


    votre commentaire
  • Pour une gauche maquisarde

    img747

    http://www.lesarkophage.com/f/index.php

     


    Éditorial du Hors série N°3 - Désobéir sous la gauche? (actuellement en kiosques)

    Nous désobéissons depuis 2007 pour que Nicolas Sarkozy ne puisse jamais être réélu. Nous avons désobéi sous la droite et nous continuerons au besoin, mais nous désobéirons aussi sous la gauche. Nous désobéirons sous la gauche pour l’inciter à développer des politiques émancipatrices, nous désobéirons sous la gauche pour qu’elle retrouve les chemins des milieux populaires, nous désobéirons sous la gauche car rien ne sera jamais possible sans que le peuple ne fasse largement sécession par rapport au système économique et social dominant. Nous désobéirons sous la gauche car nous devons expérimenter mille alternatives, nous désobéirons sous la gauche pour qu’elle nous donne les moyens de changer la vie.

     

    Nous avons déjà des maires désobéissants, des parlementaires désobéissants… Pourquoi pas demain des ministres désobéissants, c’est-à-dire choisissant de se placer aux côtés de ceux qui rêvent un autre monde, de ceux qui multiplient les pas de côté, l’un après l’autre, jusqu’à l’ivresse. Nous sommes convaincus que rien de bonne se fera sans l’intervention citoyenne, nous attendons donc de la gauche qu’elle reconnaisse enfin aux individus et aux collectifs le droit d’expérimenter, de construire des alternatives en dehors des chemins balisés et cloutés. Nous espérons donc que sous la gauche nous pourrons désobéir dans de bien meilleures conditions.

     

    La gauche doit renouer avec son geste de 1981, qui avait permis, trop modestement certes, mais permis tout de même de développer la créativité populaire, l’expression démocratique (avec les lois Auroux sur les droits des salariés, la décentralisation, les radios libres, etc.). Nous désobéirons aussi sous la gauche car c’est la seule façon de rendre à la politique sa dimension vivante, d’en finir avec les politiques hors-sol, bref de faire renaître le peuple : les chemins de la désobéissance sont non seulement ceux de l’émancipation continue, mais ceux d’un surcroît de démocratie et donc d’un retour au politique des exclus de la parole. Désobéir, c’est rendre visible ce que le système rend invisible, c’est rendre audible ce que les médias rendent inaudible, c’est rendre sensible ce que le capitalisme insensibilise. Nous savons déjà que les logiques du système économique imposeront au gouvernement des poli-tiques antipopulaires, nous savons aussi que les gouvernants n’auront de cesse de vouloir faire rentrer les gens dans ce système, alors que ce n’est ni possible ni même souhaitable…

     

    Les exclus sont à leur place dans ce système. Il nous revient de les laisser s’auto-émanciper. Nous devons désobéir pour que la gauche soit capable de faire bouger les lignes, pour lui permettre de redevenir une gauche maquisarde, buissonnière, mais qui fasse cependant école. Nous devons désobéir pour prou- ver qu’il est possible de vivre mieux en refusant ce qui nous tue. Nous attendons beaucoup de la gauche puisque nous espérons qu’elle aura l’intelligence de rouvrir le champ des possibles, de permettre de nouvelles territorialisations du peuple. Nous sommes optimistes, malgré les dérives droitières des gauches, car nous ne partons pas de rien, mais des multiples formes de désobéissance déjà développées sous la droite… et la gauche. Nous savons pouvoir compter sur des forces poli- tiques, sociales, culturelles aptes à entendre et pourquoi pas à susciter de nouvelles désobéissances et de libérer de nouveaux terrains.


    Nous en avons la preuve avec les communes qui refusent déjà d’être absorbées par d’autres, avec les arrêtés anti-expulsion, avec les parrainages républicains d’enfants sans-papiers, avec le refus du SMA (Service minimum d’accueil), avec la décision « illégale » de pavoiser des bâtiments publics avec le drapeau palestinien, avec l’instauration de la gratuité, etc.

     

    Nous en avons la preuve avec des formes de désobéissance qui sont en même temps des actes d’institutions comme l’inauguration de sa propre « chambre d’agriculture » par le collectif Démocratie pour le pays basque, comme l’exigence d’un statut de lanceurs d’alertes avec la fondation Sciences citoyennes, comme la volonté de réaliser des audits populaires des dettes publiques contre les injonctions des banques et des agences de notation.

     

    Poser des actes de désobéissance, c’est dire que l’insurrection des consciences ne suffit pas, que nous devons œuvrer à l’insurrection des existences, que nous devons frayer les chemins d’un socialisme à la fois antiproductiviste, anticapitaliste et amoureux du Bien Vivre. Poser des actes de désobéissance, c’est affirmer, face à un monde toujours plus complexe, que l’expertise des usagers vaut bien celle des spécialistes, c’est pourquoi nous disons, avec le Comité des Démocrates Déchaînés, qu’il nous faut désobéir pour davantage de démocratie. Nous devons entendre cette soif de démocratie dont ont témoigné le début des printemps arabes et les mouvements des Indignés, renouant avec l’exigence d’une démocratie réelle.

     

    Ce combat contre la démocratie fantôme doit permettre de reprendre la main politiquement, mais aussi socialement, culturellement, anthropologiquement en nous mettant en situation d’entendre le peuple ; de percevoir toutes les alternatives proto-éco-socialistes qui existent déjà, de voir que nous sommes déjà nombreux à vivre en dehors des contraintes du « toujours plus », en objecteurs de croissance, en amoureux du Bien Vivre, en adeptes d’une société postcroissance, d’une société post-extractiviste, postcapitaliste.


    Notre désobéissance n’est donc pas le combat de la dernière chance. Ce n’est pas le choix désespéré de ceux qui se sauraient battus d’avance. Bien au contraire : la désobéissance, c’est la confiance dans la puissance des millions de gens ordinaires. Dès 1906, Gandhi évoquait ce choix : « Une nation de 350 millions de personnes n’a pas besoin du poignard de l’assassin, elle n’a pas besoin de la coupe de poison, elle n’a pas besoin de l’épée, de la lance ou de la balle de fusil. Elle a seulement besoin de vouloir ce qu’elle veut et d’être capable de dire “Non”, et cette nation apprend aujourd’hui à dire “Non”. » Un des slogans du RIB (Riposte contre les inégalités bancaires) n’est-il pas :« Ils ont le chiffre. Ayons le nombre »? Cette politique vivante est une façon de rompre avec certains schémas du passé qui opposaient l’avant-garde et la masse, le sérieux et la fête, le combat et la joie. La désobéissance, c’est refuser de remettre à plus tard ce qui peut être construit dès maintenant, c’est chanter au présent plutôt que d’attendre des lendemains qui chantent, c’est vouloir plus de démocratie politique, mais c’est savoir aussi que la démocratie réelle ne consiste pas seulement à mettre un bulletin de vote dans une urne. Désobéir sous la gauche, ce sera agir pour constituer une masse critique d’expériences, de petits bouts de socialisme gourmand, de socialisme de la décroissance, jusqu’à ce que notre révolution pacifique finisse par cristalliser.

     

     

     

    Paul Ariés
    aries

     

    http://alainindependant.canalblog.com/archives/2012/03/11/23731257.html

     


    votre commentaire
  • http://blog.syti.net/Images/Sarkozy_SalutNazi.jpg

    http://blog.syti.net/Images/Sarkozy_SalutNazi.jpg

     

     

    J'ai subi un moment le discours électoral de Sarkozy,

     

    Résumé :

     

    Aujourd'hui,

     

    Des mots,

     

     

    Demain,

     

    Des maux !!

    Encore plus de maux !!

     

     

    eva R-sistons

     

     

    .


    http://dutron.files.wordpress.com/2009/10/sarko-petain-cest-reparti-comme-en-40.jpg

     

    Vhttp://elkhadra.over-blog.com/article-les-amalgames-odieux-de-sarkozy-55003042.html

     

     

    .

     

    .

    .


    votre commentaire
  •  

     

     

    Le site qu'il faut absolument découvrir en priorité !

     

     

    http://www.syti.net/Topics.html

     

     

    Cliquer ici :

     


     

     

    Par exemple,

     

     

     

    Les projets des Maitres du Monde

     

     

    Les projets des Maitres du Monde

    pour un contrôle global

    des individus: manipulations génétiques,

    contrôle des esprits, implants, traçabilité,

    nouvel ordre économique...

     

     

     

    La fin programmée de la démocratie

     

     

    Nous vivons depuis dix ans un changement radical

    du type de régime politique dans les pays occidentaux,

    avec l'avènement d'un nouveau pouvoir,

    celui des réseaux économiques et financiers.


    Voici les raisons pour lesquelles nous ne sommes

    déjà plus tout à fait en démocratie.

     

     

     

    .

     

    Autres TB sites,

     

     

     

    .

     

    Et le parti qui monte,

    Nouveau parti,qui monte: Celui des internautes,d'abord

     

     

    .

    Blog de RECHANGE d'eva (si censure)

     

     

     

    .

    .

    .

     

    .


    votre commentaire
  • http://www.metrofrance.com/_internal/gxml!0/4dntvuhh2yeo4npyb3igdet73odaolf$l8btiaoueoupxx3y3w76e0wqs95uhtc/gorbatchev.jpeg

    http://www.metrofrance.com/_internal/gxml!0/4dntvuhh2yeo4npyb3igdet73odaolf$l8btiaoueoupxx3y3w76e0wqs95uhtc/gorbatchev.jpeg

     

    .

    http://www.lexpress.fr/pictures/474/242807_l-ex-president-sovietique-mikhail-gorbatchev-le-en-aout-2011-a-moscou.jpg

    http://www.lexpress.fr/pictures/474/242807_l-ex-president-sovietique-mikhail-gorbatchev-le-en-aout-2011-a-moscou.jpg

     

     

    Gorbatchev sur FR2

    journal de 20 h le 11 mars 2012

    Pour défendre les intérêts de l'Occident

    contre la Russie libre !

    Alerte, propagande mensongère !

    Par eva R-sistons

     

     

     

    Salut, encore moi !

     

    Juste pour dire que je viens d'entendre sur FR2, l'une des chaînes qui désinforment le plus (avec TF1, Arte, France24...), qu'au Journal de 20 h, demain, on allait interviewer Gorbatchev, qui est à la solde de l'Oligarchie qui a détruit l'URSS et le communisme pour affaiblir cette puissante fédération, et imposer le libéralisme qui a dévasté le pays ! Qu'on en juge :

     

    Communisme

    (j'ai visité l'URSS avant son effondrement provoqué par l'Occident § hégémonique) :

    - Pas de chômage, pas de sans-logis, de sdf

    - Logement au prix d'une voiture, car toit estimé nécessaire

    - TOUT gratuit: De la crèche à la retraite, de l'école à la fac, en passant par la Santé (rien à payer !), le Sport et les vacances

    - Produits de 1e nécessité, vitaux, subventionnés

    - Métro beau et moderne presque gratuit (prix symbolique), etc

     

    Et Gorbatchev est apparu, l'URSS a été désintégrée, dépecée, et le libéralisme anglo-saxon dévastateur s'est installé :

    - Les Oligarques sont apparus, milliardaires à la tête de conglomérats industriels et avec les ressources soviétiques partagées avec les prédateurs de l'Etranger ! Au lieu de faire en sorte, comme avec Poutine, que les richesses du sous-sol  profitent à tous les Russes, à la nation toute entière

    - Disparition de la classe moyenne, pauvreté généralisée, citoyens (notamment les retraités) chassés des centres villes, devenant sdf (enfants abandonnés, vivant dans les  égoûts, se droguant etc), et les riches s'installent à la place

    - Chômage, sans-domiciles, pauvreté généralisée, privatisation des services publics, etc

     

    Et Gorbatchev est l'homme qui a littéralement offert l'URSS à l'étranger, avec Eltsine également marionnette de l'Oligarchie anglo-saxonne (LES ANGLO-SAXONS, il faut le savoir, sont les ennemis de l'humanité, avec leur libéralisme financier criminel comme en Grèce, et leurs guerres), jusqu'au moment où Poutine est arrivé, homme fort, énergique, aimant son pays, le relevant, lui rendant sa dignité, sa souveraineté, son indépendance - et s'opposant aux Anglo-Saxons ! C'est pour ça qu'il est détesté par eux et pour ça, aussi, que les Médias (beaucoup les appellent les MERDIAS) diabolisent Poutine, qu'ils craignent !

     

    A savoir : Poutine est l'ami de la paix, d'un monde multipolaire,

    Gorbatchev est un TRAITRE à son pays, c'est l'homme de l'Occident

     

    Et c'est pour ça que les MERDIAS lui donnent la parole demain, pas à Poutine !

     

    Et c'est dans presque tous les médias pareil, comme sur C dans l'Air ! Désinformation et propagande, au profit des nantis, contre les peuples...


     

    Eva R-sistons


     

    http://images.lpcdn.ca/435x290/201112/02/443767-dernier-dirigeant-urss-mikhail-gorbatchev.jpg

     

    http://images.lpcdn.ca/435x290/201112/02/443767-dernier-dirigeant-urss-mikhail-gorbatchev.jpg

     

    Gorbatchev et Poutine


     

    § Occident (appelé frauduleusement Communauté internationale car veut imposer anti-démocratiquement son modèle unique ultra-libéral et va-t-en guerre), c'est-à-dire :

     

    Angleterre, avec sa diabolique City financière (c'est là que se décident les guerres mondiales)

    Etats-Unis, loi du plus fort, et pas le Droit, la Diplomatie: Le plus fort écrase le plus faible, on vole, on pille, on tue partout - comme dès le départ, avec les Indiens, Esclavage des Noirs - et on ment pour justifier des actes criminels (comme guerre "humanitaire", "pour la démocratie", contre "armes de destruction massive", etc, tout est mensonge)

    Et Etats Anglo-Saxons comme Canada, Australie

    Israël, Etat derrière tous les conflits, mais discrètement, Etat raciste, militaire, déstabilisateur des pays (comme en Syrie, pour dominer le pays par marionnettes interposées, eh oui !) et qui vénère le Veau d'Or, l'argent

    La France de Sarkozy, en tête de toutes les guerres avec le "cow-boy" Sarkozy.

    Plus généralement l'Europe aux ordres, dans l'OTAN, et créée.. par les Etats-Unis, pour servir LEURS intérêts ! § 2

     

    § 2 Voir

    L’Union Européenne (créée par USA), c’est la Guerre ! Au service des Américains

    L’Union Européenne, ce n'est pas la paix, c’est la Guerre ! (+ vidéos)

    .





    votre commentaire
  •  

    Le 18 mars ! Cette date sonne très fort dans notre tête, que nous soyons d'un côté ou de l'autre de la Méditerranée. C'est le cinquantenaire des accords d'Évian, qui devaient être la fin du cauchemar pour tous. Il n'en fut rien.

    D'une part l'OAS s'est déchaînée, portée par des généraux revanchards, des officiers "perdus" comme on dit, des hommes qui avaient outrepassé leurs ordres et porté, pour certains, la torture à des degrés de raffinement qu'ils ont exportés entre autres en Amérique du Sud. Et puis certains "civils", pieds-noirs ou non, avaient des intérêts financiers importants, et voulaient continuer à les défendre à tout prix, même à celui du sang. Celui-ci coula, en effet : le général de Gaulle lui-même réchappa de justesse à un attentat le 22 août au Petit-Clamart, mais aussi de graves affrontements ont opposé l'armée française encore sur place aux rebelles de l'OAS retranchés dans le quartier de Bab el-Oued à Alger. C'est ainsi qu'eut lieu le massacre de la Rue d'Isly, entre soldats officiels et civils qui voulaient forcer le blocus de Bab el-Oued.

    Un ami, qui fit plusieurs séjours plus ou moins volontaires en Algérie, en a tiré un livre dont le titre donne le ton : "Le Piège". Les jeunes français envoyés de force de l'autre côté de la Méditerranée n'en sont pas sortis intacts, trop souvent.

    D'autre part beaucoup de personnes d'origine algérienne ont été emprisonnées en France, pour avoir été soupçonnées de soutenir le FLN, ou "regroupées" dans des "villages" en Algérie afin de les empêcher de porter secours aux combattants du FLN. Elles ne furent libérées qu'après le cessez-le-feu.

    Cette guerre de libération, qui par moments dégénéra en guerre civile, fit semble-t-il, selon des chiffres qui ne pourront jamais être confirmés (corps disparus), pas loin de cinq cent mille victimes.

    Malheureusement, depuis des dissensions politiques ou religieuses ont continué à causer des heurts périodiques en Algérie (arrivée du FIS en 1988 dans les élections locales, qui non acceptée par le pouvoir centrale amènera dix ans de guerre civile). Le processus démocratique n'est pas encore totalement mis en place, espérons qu'il le sera bientôt.

    Que ce soit en France ou en Algérie, ce sont les jeunes qui sont la clef de l'avenir. C'est pourquoi le droit de vote doit-il être honoré, afin de donner son opinion même et surtout quand ce n'est pas facile. Les liens entre ces deux voisines de part et d'autre de la Mer ne sont pas près de disparaître, par-delà des incompréhensions ou même des inimitiés au niveau des autorités. Si nécessaire, ce sont ces autorités qu'il faudra contribuer à changer.

    Avec mon bulletin de vote, liberté, j'écrirai ton nom.

    babelouest

    votre commentaire
  •  

     

    http://www.freedomsphoenix.com/Uploads/Graphics/001/10/001-1007135133-Pax-Americana.jpg

     

    .http://www.freedomsphoenix.com/Uploads/Graphics/001/10/001-1007135133-Pax-Americana.jpg

     

     

     

    Liste  d'interventions criminelles 

    commises  par les Etats-Unis


     La faiblesse de la force est de ne croire qu’en la force » Paul VALERY

     

    On parle souvent de la Pax Americana pour dénommer l’ordre résultant de l’hégémonie des Etats-Unis. Cette position de force n’est pas un gage d’équilibre et de paix à l’échelle mondiale. C’est ainsi que les États-Unis avec le concours de leurs partenaires interviennent de façon chronique lorsque leurs intérêts stratégiques sont menacés comme dans la Guerre de Corée (1950-1953), dans la Guerre du Viêt Nam (1968-1975) ou plus récemment dans la Guerre en Irak (2003). Les gendarmes sont censés assurer l’ordre public et non le troubler. Contrairement à ce que laisse entendre ce terme, les Etats-Unis ne sont pas un facteur de stabilité ayant pour vocation de préserver le statu quo. Les néo-conservateurs tout imprégnés d’un élitisme nietzschéen et d’un messianisme expansionniste fustigent l’immobilité et font de la force une vertu et de la guerre une démonstration. Conformément à leur vision anthropologique désabusée, l’homme auquel ils attribuent un caractère naturellement mauvais doit être commandé par la force.


    Aux fondements de la politique étrangère américaine se trouve le concept de « destinée manifeste », au relent religieux indéniable. Il n’y a qu’un seul destin possible pour l’humanité et c’est bien évidemment aux Etats-Unis de le manifester. Après s’être étendu vers l’ouest, le modèle américain doit s’étendre à l’est et au sud. C’est la voie évidente de la nation américaine, inspirée de Dieu, de s’étendre et de conquérir l’ensemble d’abord du continent et ensuite du monde. Les Indiens, dont la culture communautaire était irréductible au modèle de référence, devaient se laisser civiliser de gré ou de force. Il en va de même aujourd’hui des Arabes auxquels on dénue toute forme de civilisation. On les considère comme inhumains, sans compassion, inculte, cruel. Cette approche dédaigneuse adossée à un complexe de supériorité sanctifie le clivage du civilisé et du barbare par le biais de l’occupant et de l’occupé.

     

    Les interventions sont justifiées par un discours moralisateur insufflant une vision du monde manichéenne dans lequel l’Amérique fait offrande de sa démocratie aux peuples barbares. Montaigne disait avec à propos que « chacun appelle barbarie ce qui n’est pas de son usage ».


    Depuis ses origines, l’histoire de ce pays à peine double centenaire est entachée de sang. Un regard furtif sur les nombreuses interventions hors de son territoire nous en convaincra :


    1846 : Guerre américano-mexicaine : les États-Unis d’Amérique annexent la moitié du territoire mexicain.

    1852 et 1853 : Argentine : intervention en vue de protéger les intérêts américains suite à une révolution.

    1853 : Nicaragua : protection des citoyens et des intérêts américains pendant des troubles politiques.

    1854 : Nicaragua : intervention suite à un acte d’insubordination.

    1859 : Chine : protection des intérêts américains à Shanghai.

    1893 : Hawaii : intervention en 1893 et annexion définitive en 1898.

    1894 : Nicaragua, intervention pour protéger les intérêts des États-Unis suite à une révolution.

    1898 : guerre hispano-américaine en vue de s’approprier les colonies de Porto Rico, Guam et les Philippines. Intervention militaire à Cuba avec comme motif la libération de la tutelle espagnole. Les États-Unis imposent un droit d’ingérence dans les affaires intérieures du pays connu sous le nom de l’amendement Platt.

    1903 : Colombie : mise en place d’une révolte, visant à la séparation de ce qui deviendra la république de Panama en vue de la construction du Canal +de Panama.

    1915 : intervention à Haïti en 1915 et occupation jusqu’en 1934.

    1916 : intervention en République dominicaine.

    1916-1917 : expédition punitive au Mexique suite à l’incursion de l’armée de Pancho Villa aux Etats-Unis.

    1917 à 1918 : participation américaine à la Première Guerre mondiale

    1941 à 1945 : protagoniste de la Seconde Guerre mondiale, en Europeet dans le Pacifique.

    1945 et 1946 : envoi de troupes et bombardements en Chine. 1946 : soutien au gouvernement philippin en proie à une insurrection.

    1947 : soutien logistique militaire au régime mis en place par le Royaume-Uni en Grèce.

    1950 à 1953 : Guerre de Corée

    1953 : organisation d’un coup d’état en Iran.

    1954 : renversement du gouvernement progressiste de Jacobo Arbenz au Guatemala.

    1958 : bombardements en Indonésie.

    1960 : bombardements au Guatemala.

    1961 : Cuba : débarquement de la baie des Cochons qui se soldera par un cuisant échec.

    1961 à 1972 : Guerre du Viêt Nam. Intervention au Laos et au Cambodge.

    1965 : Indonésie, aide au gouvernement dans la répression d’un complot pro-chinois.

    1967 à 1969 : bombardements au Guatemala.

    1970 : Oman : aide logistique à l’Iran pour contrer une insurrection à la demande de ce pays.

    1973 : Chili : organisation d’un coup d’État, mise en place du général Augusto Pinochet par la CIA.

    1975 à 1999 : Timor oriental : soutien à la junte militaire Indonésienne puis aux forces de l’ONUpour son indépendance.

    1980 à 1990 : Salvador : aide militaire au gouvernement et aux Escadrons de la mort pour déloger la guérilla.

    1981 à 1988 : Nicaragua, soutien des contras au Honduras pour renverser les sandinistes du Nicaragua.

    1983 : Invasion de Grenade.

    1986 : bombardement de plusieurs villes et bases militaires en Lybie.

    1989 : intervention à Panama et renversement du général Manuel Noriega.

    1991 : Guerre du Golfe

    1993-1994 : intervention militaire en Somalie.

    1994 : intervention à Haïti pour installer le Président élu Jean-Bertrand Aristide.

    1995 : intervention dans le cadre de l’Otan en Bosnie.

    1998 : bombardement de l’Irak.

    1998 : bombardement circonscrit du Soudan.

    1999 : bombardement et intervention terrestre de l’OTAN dans la guerre du Kosovo.

    2001 : déclaration de la guerre au terrorisme suite aux attentats du 11 septembre 2001.

    2001- ? : intervention en Afghanistan dans le cadre de cette guerre.

    2003- ? : envahissement et occupation sans mandat onusien de l’Iraq avec le soutien du Royaume-Uni et d’autres nations.

    2004 : intervention militaire à Haïti en intelligence avec la France pour chasser du pouvoir le président élu Jean-Bertrand Aristide.

    2007 : Iran ?

    De même que l’on n’imaginait pas qu’ils pousseraient la vilenie jusqu’à pendre court comme dans une scène de western le président Saddam Hussein, on conçoit toujours avec peine l’attaque probablement imminente contre l’Iran. Le bruit des bombes couvrira une fois encore les babillages stériles dans l’enceinte de l’ONU, les cris d’indignation dissonants des Européens et le mutisme assourdissant des dirigeants Arabes. Une sombre ligne viendra s’ajouter à l’interminable martyrologue des Etats-Unis fondé sur la violence et le mépris.


    Emrah KAYNAK

     

    Commentaire 1l fallait que quelqu’un dresse la liste des exactions militaires des USA, c’est chose faite. Et cette liste est impressionnante ! Elle le serait beaucoup plus encore, si on pouvait, au regard de chaque intervention « pacifiste », connaître le nombre de morts « collatéraux » (vous savez, ces morts qui ne sont, parait-il, pas voulus par le meurtrier, et dont celui-ci est, de facto, forcément irresponsable !). Quoiqu’il en soit, la liste a été dressée, et on ne peut que remercier celui qui la dressée. Je vous remercie Monsieur Emrah Kaynak de faire savoir au monde entier quelles sont les exactions militaires des USA.


     

     

    http://1.bp.blogspot.com/_RT34XJXFs7c/S6zpVHhW3PI/AAAAAAAAAVA/odwjbfcBlMo/s400/america_warlong.jpg

     

    http://1.bp.blogspot.com/_RT34XJXFs7c/S6zpVHhW3PI/AAAAAAAAAVA/odwjbfcBlMo/s400/america_warlong.jpg

    .

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    .

     

    Lundi 27 février 2012 1 27 /02 /Fév /2012 06:20

    USA: Liste des 66 interventions extérieures

     

    49859961.jpg1775-1776 : Au Canada1 et dans l'Atlantique au cours de la guerre d'indépendance des États-Unis.

    1798 à 1800 : Quasi guerre Conflit naval contre la France Révolutionnaire. Mer des Antilles et côtes nord-américaine de l'Atlantique. Terminé par le traité de Mortefontaine.

    1801 à 1805 : Guerre de Tripoli plus connue sous le nom de guerre barbaresque, le bey de Tripoli et ses alliés de Tunis et de d'Alger déclarent la guerre aux États-Unis qui ne voulaient plus payer de tribut pour le passage de leurs navires.

    1815 : expédition navale contre la régence d'Alger, dirigée par le Commodore Stephen Decatur, qui force le dey Omar à signer un traité mettant fin aux attaques de navires américains par les corsaires barbaresques.

    1838, 2 janvier : Mucke à Sumatra, un détachement de Marines protége des citoyens américains.

    1843 : Combat en Cote d'Ivoire dans le cadre de la lutte contre le commerce des esclaves2

    1846 : Guerre américano-mexicaine, les États-Unis d'Amérique annexent la moitié du territoire mexicain. Ce territoire est maintenant réparti en États : la Californie, le Nevada, l'Utah, l'Arizona, le Nouveau-Mexique, et une partie du Colorado.

    1852, 3 au 12 février, 17 septembre et en avril 1853 : Argentine, Les Marines s'installent à Buenos Aires pour protéger les intérêts américains durant une guerre civile.

    1853 : Nicaragua, protection des citoyens et des intérêts américains pendant des troubles politiques.

    1853 et 1854 :

    Japon, le commodore Matthew Perry oblige le Japon à s'ouvrir à l'Occident avec la Convention de Kanagawa en 1854

    Îles Ryukyu et Îles Bonin. Le contre-amiral Perry utilise la force de dissuasion de sa flotte navale envers les autorités de Naha, sur l'île d'Okinawa, qui lui accordent la gestion d'une concession minière, les îles de Bonin, ainsi que des facilités commerciales.

    1854, 12 juillet : Nicaragua, en représailles à une offense faite au ministre-résident américain en poste au Nicaragua par une rébellion qui voulait percevoir des taxes, bombardement de Greytown (San Juan del Norte).

    1855, 25 au 29 novembre : Uruguay, intervention américaine et européenne en Uruguay pour protéger leurs intérets lors d’une tentative de révolution à Montevideo.

    1859, 31 juillet au 2 aout : Chine, protection des intérêts américains à Shanghai

    1860 : Angola, intervention afin de protéger les citoyens et des biens américains lors d'une révolte indigène à Kissembo contre le Portugal.

    1893 : Hawaii, afin de protéger les vies et les biens des États-Unis, mise en place d'un gouvernement provisoire sous l'autorité de Sanford D. Dole, annexion définitive en 1898.

    1894 : Nicaragua, intervention à Bluefields afin de protéger les intérêts des États-Unis suite à une révolution.

    1898 : Guerre hispano-américaine avec comme motif la libération de Cuba de la tutelle espagnole. Les États-Unis imposent la possibilité d'investissements financiers et un droit d'ingérence dans les affaires intérieures du pays. Construction d'une base militaire.

    1898 :

    Porto Rico, Hawaï, Wake, Guam

    Philippines

    1900 : Chine, participation à l'Alliance des huit nations qui intervient à Pékin pendant la révolte des Boxers.

    1903 : Colombie, aide à une révolte, visant à la séparation de ce qui deviendra la république de Panama en vue de la construction du Canal de Panama.

    1914 : troupes d'occupation à Vera Cruz, Mexique3.

    1915 : troupes d'occupation en Haïti

    1916 : troupes d'occupation en République dominicaine

    1916-1917 : expédition dans le nord du Mexique suite à l'incursion armée de Pancho Villa aux États-Unis4

    1917 à 1918 : Les États-Unis pendant la Première Guerre mondiale

    1926 : Nicaragua : défense des intérêts des citoyens américains pendant des troubles politiques intérieurs5.

    1941 à 1945 : participation américaine à la Seconde Guerre mondiale, en Afrique, en Europe, et dans le Pacifique.

    1945 et 1946 : envoi de troupes en Chine pour désarmer les forces de l'armée impériale japonaise et rapatrier les ressortissants japonais après la capitulation de ce pays6.

    1946 : Philippines soutien au gouvernement face à une insurrection.

    1947 : Grèce, soutien logistique militaire au régime royaliste engagé dans la guerre civile grecque soutenu auparavant par le Royaume-Uni.

    1950 à 1953 :Guerre de Corée.

    1953 : Iran : la CIA organise un coup d'État pour renverser le Premier Ministre Mohammad Mossadegh.

    1954 : Guatemala, renversement du gouvernement en place.

    1958 : bombardements par des avions de la Civil Air Transport (futur Air America) de la CIA en soutien à un mouvement de guérilla en Indonésie.

    1960 : bombardements au Guatemala.

    1961 : Cuba, échec du débarquement des opposants à Fidel Castro dans la baie des Cochons (n'est pas une intervention officielle des États-Unis)

    1961 à 1972 :

    Guerre du Viêt Nam, soutien au gouvernement de la République du Viêt Nam (Sud Viet Nam) contre la République démocratique du Viêt Nam (Nord Viet Nam) et le Viet Cong. Guerre marquée par des conflits intérieurs aux États-Unis et de nombreux crimes de guerre sur place.

    Intervention au Laos et au Cambodge.

    1964 :

    Au Brésil, soutien au renversement de João Goulart par la junte militaire qui instaure une dictature sur la période 1964-1985

    Panama

    bombardements en République démocratique du Congo.

    1965 :

    Indonésie, renseignements au gouvernement dans la répression du Mouvement du 30 septembre 1965 en Indonésie.

    Occupation de la République dominicaine par les États-Unis suite à une intervention dans une guerre civile avec l'appui de l'Organisation des États américains.

    1967 à 1969 : Formation des forces armées du Guatemala par les Special Forces.

    11 septembre 1973 : Chili, Encouragement à un coup d'État du général Augusto Pinochet.

    3 juillet 1979 : Afghanistan, « programme afghan » (1979 à 1992), armement par la CIA des moudjahidines afghans de divers groupes pour la guerre d'Afghanistan (1979-1989) contre l'URSS.

    1980 à 1990 : Salvador, aide militaire au gouvernement et aux Escadrons de la mort, pour chasser la guérilla. 100 000 morts dans cette guerre civile.

    1981 à 1988 : Nicaragua, soutien des contras situées au Honduras, afin de lutter contre les sandinistes du Nicaragua.

    1983 :

    Liban : Force multinationale de sécurité à Beyrouth, départ après double attentats contre les QG américains et français.

    25 octobre 1983 - 15 décembre1983 : Grenade : Invasion

    1986, 14 avril : opération El Dorado Canyon, bombardement de plusieurs centres politiques et bases militaires en Libye, 45 morts libyens, deux pilotes américains tués suite à des attentats anti-US en Europe.

    1988, 18 avril : Bataille des plates-formes pétrolières Sassan et Sirri face à l'Iran.

    1989 :

    1er au 7 décembre : Philippines, soutien au gouvernement contre un coup d'État7.

    Panama, 20 décembre : Invasion du Panamá par les États-Unis, renversement du général Manuel Noriega.

    1991 : Guerre du Golfe (opération Tempête du désert) suite à une requête du Koweït (occupé par l'Irak) à l'ONU. Avec le soutien de l'ONU et une coalition internationale

    1993 : Macédoine, 350 hommes dans une force de maintien de l'ONU

    1993-1994 : Somalie, Opération Restore Hope, intervention militaire des É.-U. pour soutenir les Opération des Nations unies en Somalie.

    1994 : Haïti, intervention pour installer le Président élu Jean-Bertrand Aristide.

    1995 : Bosnie-Herzégovine, soutien aérien aux forces de l'ONU/OTAN sur place puis déployement d'une force de maintien de la paix.

    1998 : Irak, quatre jours de bombardement aérien sur des objectifs militaires et industriels.

    1998 : le 20 août, Double bombardement d'une usine de médicaments (soupçonnée d'appartenir à Ben Laden) au Soudan et de camps d'entrainement terroriste en Afghanistan suite aux attentats des ambassades américaines en Afrique le 7 août 1998.

    1999 :

    Bombardement et intervention au sol de l'OTAN dans la guerre du Kosovo et déploiement depuis d'une force de maintien de la paix.

     : Timor oriental : Soutien logistique aux forces de l'ONU pour son indépendance.

    2001 : La Guerre contre le terrorisme est déclaré suite aux attentats du 11 septembre 2001

    2001-en cours : Intervention en Afghanistan dans le cadre de cette guerre en accord avec l'ONU

    2002 : Philippines, dans le cadre de la Guerre contre le terrorisme en soutien du gouvernement philippin contre des guérillas.

    2003-2011 : Guerre d'Irak, les États-Unis envahissent l'Irak avec le soutien du Royaume-Uni et d'autres nations en se passant de l'accord de l'ONU.

    2004-en cours : Attaques aériennes américaines au Pakistan en aide au gouvernement pakistanais dans le cadre du conflit armé du Nord-Ouest du Pakistan.

    2004 : Haïti les États-Unis, dans une intervention militaire et avec l'aide de la France, chassent le président haïtien Jean-Bertrand Aristide du pouvoir.

    2005 : Asie du Sud-Est, réponse humanitaire au tremblement de terre du 26 décembre 2004 avec 16 500 militaires

    2006 : Bombardements aérien de cibles d’Al-Qaïda en Somalie, avec l'accord du gouvernement de ce pays.

    2011-en cours : Zone d'exclusion aérienne au-dessus de la Libye.

     

     

    .
    http://rlv.zcache.com/pax_americana_tshirt-p235239403973339575zx4pp_400.jpg
    http://rlv.zcache.com/pax_americana_tshirt-p235239403973339575zx4pp_400.jpg
    Pax, ou Guerre americana ?
    .

    votre commentaire
  • http://www.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L299xH387/assiette-au-be6e-688bf.jpg

     

    Nouveau sur Investig'Action -www.michelcollon.info

    « Comment osent-ils ? » de Peter Mertens

    Enfin, un livre qui explique clairement la « crise », l'euro et le grand hold-up !

    A chaque crise, banquiers et spéculateurs reçoivent des milliards en plus des Etats européens. Que nous payons. Pour leur permettre de spéculer encore plus... contre nous. Comment osent-ils ?

     

    Best seller en Flandre depuis deux mois, ce livre de Peter Mertens paraît aujourd'hui en version française (retravaillée avec David Pestieau). Investig'Action vous offre en exclusivité le passionnant chapitre « Grèce ».

     

    Il décrit ce qui va arriver aussi chez-nous.

     

    Et donne des pistes pour résister au hold-up.

       


    Voir aussi :


    On ment sur les Grecs aujourd'hui, on mentira sur vous demain... - Michel Collon


    Investig'Action - www.michelcollon.info  

      .

     

    local/cache-vignettes/L550xH680/3985401898pn54ee-79020.png

    http://mouvement-citoyen.hautetfort...

     

     

    .

    Et aussi :

     

    Olivier Delamarche - Sauver le système pas la Grèce ! 06 mars 2012

     

    et ce post : 

     

    http://gold-up.blogspot.com/2012/03/video-fed-fraude-extremement-dangereuse.html

     

     

    Cette vidéo est à diffuser à vos contacts sceptiques sur la situation financière mondiale 


    Pour les nouveaux lecteurs de ce blog encore sceptiques sur l'effondrement inévitable de notre système économique. Cette vidéo pédagogique vous offre une base de connaissance sur la création monétaire.


    Vous découvrirez le fonctionnement de la FED (machine à dette perpétuelle américaine).

    Sachez que la BCE (Réserve Fédérale Européenne) utilise le même procédé, et plutôt que d'échanger son papier sans valeur réelle avec du papier d’État sans valeur réelle (bons du Trésor), elle le prête aux banques commerciales qui, elles-mêmes le prêtent aux États surendettés en achetant des bons du Trésor...


    Ce mode opératoire de création monétaire est l’œuvre d'une entreprise criminelle hautement organisée qui a été dénoncée par les présidents Abraham Lincoln, John Fitzgerald Kennedy (assassinés pour cette raison, note d'eva) et aujourd'hui par le candidat, Ron Paul...   (..)  

     

     

    .

    l
    .
    Vous pouvez aussi lire mon post ici :
     

    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/racket-planetaire-des-peuples-100721 




    votre commentaire

  • votre commentaire
  •  

     

    http://static2.dmcdn.net/static/video/248/499/35994842:jpeg_preview_medium.jpg?20120109035248

    http://static2.dmcdn.net/static/video/248/499/35994842:jpeg_preview_medium.jpg?20120109035248

     

     

     

    Voici la première partie (sur 2) de la conférence sur TV Lobotomie :

     

    http://www.dailymotion.com/video/xp8ayh_conference-michel-desmurget-tv-lobotomie-1-2_newsundefined

    Conférence Michel Desmurget -

    TV Lobotomie 2/2 

    Voici la deuxième partie http://www.dailymotion.com/video/xp93jc_conference-michel-desmurget-tv-lobotomie-2-2_news

     

    http://chainehumaine.org/

     

    Source Anti Nouvel Ordre Mondial

    http://novusordoseclorum.discutforum.com

     

    Livre très important, certainement le livre du siècle, vu son importance pour comprendre le monde qui nous entoure. Livre écrit par un docteur en neurosciences, Michel Desmurget, riche de 1200 références scientifiques et notes de bas de page. Une œuvre majeure qui explique comment, insidieusement, la télévision a détruit le cerveau humain puisqu'à partir d'un certain quota d'heures par jour, certains cerveaux pouvaient être amputés de 25 % de connections synaptiques !!! La promotion des vices et des addictions est permanente : alcool, sexualité débridée, cigarette,... Ces promotions ont une répercussion directe dans la société.

     

    Michel Desmurget est docteur en neurosciences. Après avoir fréquenté plusieurs grandes universités américaines (MIT, Emory, UCSF), il est aujourd'hui directeur de recherches à l'INSERM. Il est l'auteur de Mad in USA (Max Milo, 2008)


    votre commentaire
  •  

     

     

    desinformation.jpg

     

    http://molex.unblog.fr/2010/10/17/

     

    .

    Comment on se moque de vous,

    par eva R-sistons

    Samedi 19 février 2011

     

     

    "Douce France" de Carla Bruni,

    "La France me manque" de DSK,

    complaisamment relayés par une presse

    ou une télé aux ordres, serviles.

    Impostures !

     

     

    Les Grands de ce monde ne vont pas vous avouer qu'ils ne tiennent compte ni de vos intérêts, ni de vos désirs, ni de vos besoins. Qu'ils ne pensent qu'à profiter de vous.

     

    Ils ne vont pas vous dire ce qu'ils font réellement pour continuer à garder le pouvoir contre VOS intérêts : Par exemple, mettre en scène de faux prétextes pour vous faire accepter les guerres qui tueront vos enfants et leur rapporteront gros (armes de destruction massive en Irak, conflits ethniques en Yougoslavie...), provoquer des crises financières pour que vous engraissiez les grosses banques, susciter de fausses pandémies pour inoculer des substances nocives dans les vaccins (programme de dépopulation déguisé en objectifs sanitaires) ou encore de faux attentats via la CIA afin de vous dresser contre les Arabes ou contre les Musulmans et ensuite, vous faire accepter les guerres, les chocs de civilisations qui permettront de piller les ressources convoitées. 

     

    Les Puissants de ce monde ne vous diront pas qu'ils ont conçu le 11 septembre pour vous faire peur, et ensuite vous faire accepter toutes les mesures de contrôle (à l'aéroport par exemple), toutes les lois contre vos libertés ou encore les guerres juteuses pour eux.

     

    Ils se garderont de vous dévoiler que les attentats terroristes sont créés de toutes pièces par la CIA et qu'Al Quaïda ne représente que 2000 membres ne pouvant rien contre l'Occident surarmé.

     

    Et de la même façon, après vous avoir dit que les Communistes allaient vous prendre votre maison afin que vous ne votiez pas pour ceux qui défendaient les intérêts des plus défavorisés, voici maintenant qu'ils suscitent en vous la peur de l'étranger, de l'Arabe, du Musulman, en brandissant la menace de quelques barbus ou de 200 femmes voilées !

     

    Votre colère contre les Ennemis du peuple (eux, c'et-à-dire ceux qui, tout en Haut, conçoivent une Europe ou une économie au service des Grandes Banques ou des Grands Industriels,  la destruction des emplois de la fonction publique, dans l'agriculture ou l'industrie, et les délocalisations là où la main-d'oeuvre est bon marché, ou encore la fin des services publics ou de proximité, la fin des protections sociales, d'une S.S. remboursant réellement les frais, etc) doit être détournée.  

     

    Il ne faut surtout pas que vous identifiez  les auteurs de vos ennuis, sinon vous pourriez voter contre eux, ou vous révolter...

     

    Non, on vous propose des boucs-émissaires : Hier le communiste, aujourd'hui l'Arabe. En espérant que vous votiez pour le Pouvoir, en pensant qu'il assurera votre sécurité, votre protection...(..)

     

    Journalistes et clubs presse

    « À défaut d’avoir recours à la force pour contrôler les populations, on peut parfaitement les contrôler par l’opinion » Harold Laswell, spécialiste des médias.

    "La presse libre n'existe pas. Aucun de vous n'oserait donner son avis personnel ouvertement. Nous sommes les pantins qui sautent et qui dansent quand ils tirent sur les fils. Notre savoir faire, nos capacités et notre vie même leur appartiennent. Nous sommes les laquais des puissances financières derrière nous. Nous ne sommes rien d'autre que des intellectuels prostitués. Le travail du journaliste est la destruction de la verite, le mensonge patent, la perversion des faits et la manipulation de l opinion au service des Puissances de l Argent. Nous sommes les outils obéissants des Puissants et des Riches qui tirent les ficelles dans les coulisses". John Swaiton, l'éditeur du New York Times, lors de son discours d'adieu.

     

     

     

    http://lecriducagou.com/wp-content/uploads/2011/11/la-voix-de-son-maitre_1244103623.jpg

     


    "Informer n'est pas une liberté pour la presse, mais un devoir"  Viktor Dedaj

    .
    La fonction du journaliste est de mentir et de servir l'Oligarchie
    .
    A lire absolument :
    .

    Attention aux réseaux sociaux !
    ..

    decrochons-de-la-TV.jpg

     

    .
    Sauvegarde blogs eva ici,
    lien alternatif le cas échéant :

    .
    .

    votre commentaire
  •  

     

    http://www.melty.fr/nicolas-sarkozy-son-fils-aine-rapatrie-d-actu92875.html

    Nicolas Sarkozy : Son fils aîné rapatrié d'urgence d'Ukraine

    par le 17:38 |

     

     

    L'Elysée téléphone, France 2 trappe la séquence sur Pierre Sarkozy

    Les téléspectateurs de l'émission « Complément d'enquête », diffusée jeudi soir sur France 2, n'ont rien vu du rapatriement d'Ukraine du fils aîné du Président.


    Selon plusieurs sources à France 2, l'émission « Complément d'enquête » diffusée jeudi soir a été « lissée » après une intervention de Franck Louvrier, conseiller en communication de Nicolas Sarkozy. Le sujet : une comparaison des trains de vie de la chancellerie allemande (austère) et de l'Elysée (dépensier).


     [Lire l'article complet sur rue89.com]

     

     

    .

    Vendredi 2 mars 2012

     

     

     

    (Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

     


    votre commentaire
  •  

    Sarkozy inaugure son QG de campagne, le voisin du dessus accroche une banderole "Melenchon"

    Samedi 18 Février 2012

    Un voisin facétieux a déjà accroché une banderole à son balcon, juste au-dessus du QG de campagne de Nicolas Sarkozy. Restera-t-elle ? (Anaud Leparmentier)



    Sarkozy inaugure son QG de campagne, le voisin du dessus accroche une banderole "Melenchon"
    Le QG de campagne de Nicolas Sarkozy est officiellement inauguré ce matin au 18, rue de la Convention à Paris (XVe). Il fait environ 600 m2, sur deux niveaux, près de la Seine.

    Mais deux étages plus haut, un voisin facétieux a accroché une banderole du nom du candidat du Front de gauche : "Mélenchon" (photo). La photo, publiée ce matin sur le compte twitter de Arnaud Leparmentier, journaliste au Monde et chargé du suivi de l'Elysée pour ce journal, a déjà fait le tour du web.



    .
    http://www.wmaker.net/pg66/Sarkozy-inaugure-son-QG-de-campagne-le-voisin-du-dessus-accroche-une-banderole-Melenchon_a709.html
    .
    QG de Sarkozy en 2007 :
    .
    http://storage.canalblog.com/05/79/269084/11509308.jpg

    votre commentaire
  •  

     

    guerre-Bush-joue.jpg

     

     

    Les jeux vidéos, c'est super, hein ? 

    Sauf qu'ils sont choisis, aussi, parfois,

    pour te conditionner.

     

    Et mon analyse va porter sur ces cas-là :

     

    Pour t'apprendre à aimer

    d'abord la société américaine, violente, sauvage,

    et à t'habituer aux guerres impériales coloniales,

    à les trouver normales ; 

    ensuite la société libérale, de compétition,

    où on se bat les uns contre les autres 

    où on a envie de prendre la place de l'autre, 

    au lieu d'en être solidaire, 

    au lieu de coopérer les uns avec les autres :

    L'égoïsme remplace la fraternité, 

    et la force, le Droit. 

    Tu finis par ne plus ressentir d'émotion 

    en dominant, en écrasant, en tuant, 

    comme si c'était normal !

     

    Attention, tu es manipulé à ton insu ! 

    Sois vigilant, 

    comme pour les grandes marques si chères, 

    quand on ne les a pas, on peut avoir envie de voler, 

    et c'est la prison ! Patatra !

     

    http://www.hellopro.fr/images/produit-2/5/2/5/badge-champi-game-over-471525.jpg

     

    Choisis de t'affirmer en personnalisant tes vêtements :

    Un foulard, un badge, ce que tu veux 

    si on te fait des réflexions parce que tu ne portes pas 

    de "grandes marques", 

    tu crânes en disant que toi tu préfères t'affirmer 

    autrement qu'en gaspillant tes sous,

    en n'achetant pas très cher un produit identique aux autres !

     

    Et les jeux vidéos, méfie-toi ! Tous ne sont pas innocents..

    On te prend pour un robot, on te manipule,

    et ça c'est intolérable !

     

    http://www.u-p-r.fr/lettres-d-information/5mars2012/salon_FA.PNG

    http://www.u-p-r.fr/lettres-d-information/5mars2012/salon_FA.PNG

     

    Le truc, c'est d'apprendre à développer son esprit critique

    (c'est ce que fait mon candidat 2012 préféré, d'ailleurs, 

    François Asselineau, découvre-le en toute liberté 

    et ensuite, choisis ! ). 

    Alors, vive l'esprit critique, vive la prudence, 

    et vive la solidarité fraternelle... 

    c'est tellement plus cool !

     

    eva R-sistons

    .

    http://jeunes.actualite.over-blog.com/

     

    .


    votre commentaire
  •  

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    L'Argent Dette de Paul Grignon (Money as Debt FR) from Bankster on Vimeo.

     

    (Cliquer sur le lien ou sur l'espace vide, au milieu)

     


    votre commentaire
  •  

     


    votre commentaire
  • http://info-palestine.net/IMG/jpg/cible_femmes_enceintes.jpg

     

    http://info-palestine.net/IMG/jpg/cible_femmes_enceintes.jpg

    (Tee-shirt tuer une Palestinenne, un coup =

    2 morts mère et enfant !!!)

     

     

     

    Israël, ce n'est pas la paix, c'est la guerre !

    par eva R-sistons

     

     

    Internet, c'est chouette,

     

    mais on trouve le meilleur, et le pire !

     

    A l'instant, sur France24,

     

    la chaîne internationale de désinformation

     

    au service des intérêts américains et israéliens,

     

    au service des multinationales et des guerres,

     

    sur France24, donc, le Président d'Israël

     

    (l'Etat qui occupe les terres palestiniennes),

     

    fait la promotion de son pays

     

    en prétendant qu'il est l'ami de la paix,

     

    alors qu'il n'y a pas plus va-t-en guerre,

     

    plus belliqueux, plus menaçant,

     

    que cet Etat profondément raciste !

     

    Et par exemple, tout en parlant de paix,

     

    il se prépare à attaquer l'Iran

     

    un pays qui n'a jamais attaqué personne,

     

    et cela déclenchera la guerre mondiale

     

    si nous ne faisons rien pour l'empêcher !

     

    Aujourd'hui, Poutine s'y oppose de toutes ses forces,

     

    en plaidant pour un monde multipolaire,

     

    pas unipolaire, hégémonique,

     

    dominé par une seule puissance, américaine !

     

     

    http://fr.rian.ru/images/18825/14/188251441.jpg

    http://fr.rian.ru/images/18825/14/188251441.jpg


     

    C'est lui, Poutine, l'ami de la paix, pas Peres qui partout,

     

    actuellement, annonce qu'Israël est prêt pour la guerre !

     

    C'est une imposture, Israël n'est pas l'ami de la paix,

     

    mais une puissance menaçante,

     

    et c'est ainsi, dans un sondage,

     

    que la plupart des Européens, à juste titre,

     

    voient cet Etat d'une violence inouïe et sans scrupules !

     

    Alors, vigilance, encore et toujours !

     

    Méfions-nous de ce qu'on nous dit !

     

    Eva R-sistons

     

     


    Extrême danger

     

     

    Menace d'une troisième guerre mondiale

     


    Depuis une semaine, un cabinet restreint israélien examine avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu, la possibilité d'une telle option: rééditer une attaque massive contre les centrales iraniennes, à l'instar de ce que l'Etat hébreu avait déjà réalisé en 1981 contre la centrale nucléaire irakienne de Tamuz. Une telle option n'est pas, en tout état de cause, écartée par le président israélien, Shimon Peres, qui affirmait dimanche aux médias qu'une attaque militaire contre l'Iran était une possibilité «plus proche que l'option diplomatique». C'est dire que la folie semble gagner de plus en plus la classe dirigeante israélienne prête à déclencher l'apocalypse pour peu que l'Iran mette lui aussi à exécution ses propres menaces de riposte à toute attaque contre ses installations nucléaires.

     

    Que fait la «communauté internationale» qui semble observer les «prodiges» que peut accomplir le petit monstre créé par l'ONU sous la pression des Etats-Unis? Des réactions mitigées ont été notées de la part des chefs de la diplomatie russe et française. Le premier, Sergueï Lavrov, a déclaré: «Notre position sur ce point est bien connue: ce serait une très grave erreur, aux conséquences imprévisibles.» Son homologue français, Alain Juppé, a indiqué qu'une telle option serait «totalement déstabilisatrice pour la région et au-delà». Las, ni l'un ni l'autre n'ont réellement condamné comme il se devait le chantage d'une attaque contre l'Iran qui serait une aventure suicidaire non seulement pour Israël mais également pour la région, sans doute aussi pour l'ensemble du monde, faisant même planer la menace d'une troisième guerre mondiale.


    (...) Selon des informations parues jeudi dernier dans la presse israélienne, des avions de chasse israéliens prendraient part aux manoeuvres Vega 2011 de l'Otan dans une base près de Cagliari (Sardaigne). L'aviation israélienne serait ainsi l'hôte d'honneur qui, avec celles de pays membres de l'Otan, s'est exercée à des «attaques à longue portée». Outre ses missiles de courte et moyenne portée (de 1500 à 4500 km), Israël dispose depuis 2005 du missile Jéricho 3 à longue portée (7800 km). Tous les spécialistes atomistes du monde estiment qu'Israël est la quatrième puissance nucléaire.


    (...) C'est la planète qui est aujourd'hui à la merci du chantage israélien.

    Source: L'Expression

     

    http://www.lutopick.fr/blog/index.php/post/2011/11/08/Menace-d-une-troisi%C3%A8me-guerre-mondiale

     

    .

     

     

     


    votre commentaire
  •  

     

     

     

     

    http://www.linternaute.com/actualite/politique/detournements-affiche-sarkozy/image/detournements-affiche-sarkozy-1140638.jpg

    http://www.linternaute.com/actualite/politique/detournements-affiche-sarkozy/image/detournements-affiche-sarkozy-1140638.jpg

     

     

    Sarkozy est un menteur

     

    Avec lui, ce n'est pas la France forte

     

    Mais la France qui s'incline devant Angela Merckel

     

    Bref, c'est.. la Francfort !

     

    eva

     

     

    http://static.mediapart.fr/files/media_126718/sarko_tout_devient_possible.jpg

     

     

    /http://static.mediapart.fr/files/media_126718/sarko_tout_devient_possible.jpg

     


    votre commentaire